Nouveau programme pour venir en aide aux propriétaires de bâtiments contaminés par la mérule pleureuse

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Divers

La ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation, Mme Lise Thériault, et la ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette, Mme Julie Boulet, sont fières d’annoncer le 17 août 2018 que le Programme d’intervention résidentielle – mérule pleureuse a été adopté par le Conseil des ministres et qu’il entrera en vigueur au début du mois d’octobre prochain.

Ce projet pilote de la Société d’habitation du Québec (SHQ) permettra de réduire le fardeau financier des propriétaires occupants, dont le domicile est contaminé par la mérule pleureuse, lors des travaux requis pour la décontamination et la réhabilitation ou la reconstruction selon les cas.

Ainsi, les propriétaires de bâtiments admissibles pourraient recevoir une aide financière maximale de 100 000 $ selon le type d’intervention pour procéder aux travaux nécessaires.

Doté d’une enveloppe de 5 M$ sur trois ans, ce programme contribuera également à :

poursuivre le développement des connaissances et de l’expertise pour identifier la mérule et documenter la décontamination et la réhabilitation des bâtiments;
préciser le nombre de cas confirmés de contamination par la mérule;
valider l’efficacité du projet pilote et déterminer la meilleure approche pour réduire le nombre de cas de contamination par la mérule pleureuse au Québec.


Faits saillants

Le Programme d’intervention résidentielle – mérule pleureuse est issu du Plan économique du Québec de mars 2018 pour soutenir financièrement les propriétaires-occupants dont le domicile est contaminé par la mérule pleureuse.
Selon les modalités du programme, l’aide financière couvre, notamment, jusqu’à 75 % du coût des travaux d’un montant maximal de :
100 000 $ par bâtiment admissible dans le cas d’une démolition et d’une reconstruction lors d’une perte totale;
75 000 $ dans tous les autres cas admissibles.
En février dernier, la ministre Lise Thériault rendait public le rapport du comité interministériel sur la mérule pleureuse. Parmi ses recommandations, le comité préconisait de poursuivre l’acquisition des connaissances et d’encadrer les travaux de décontamination.
Des mesures ont déjà été entreprises à la suite des recommandations du rapport :
la SHQ a versé une subvention de 200 000 $ à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, affilié à l’Université Laval (IUCPQ-UL), pour mener un projet de recherche visant à améliorer les connaissances sur la mérule pleureuse au Québec;
le Bureau de normalisation du Québec (BNQ) s’est vu confier le mandat d’élaborer une norme consensuelle pour encadrer les travaux de décontamination dans les bâtiments touchés par la mérule pleureuse ainsi que par d’autres champignons lignivores. Cette mesure nécessite un investissement de 200 000 $.
Le regroupement Mérule pleureuse Québec recevra une subvention de 45 000 $ par année pendant quatre ans.

Les modalités du Programme seront affichées sur le site Web de la SHQ dans la section « Programmes ».

0 Réponse à “Nouveau programme pour venir en aide aux propriétaires de bâtiments contaminés par la mérule pleureuse”

Laisser un commentaire