Mises en chantier en decembre est à la baisse au Canada

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Immobilier

Mises en chantier en decembre est à la baisse au Canada

La tendance nationale des mises en chantier d’habitations a diminué en décembre, car les stocks de logements achevés et non écoulés demeurent plus élevés qu’ils ne l’étaient au milieu de 2019. Cette diminution est principalement attribuable à la baisse des mises en chantier de logements collectifs à Toronto, Montréal et Ottawa. Toutefois, les mises en chantier étaient stables à Vancouver et en forte croissance à Calgary en fin d’année, ce qui a compensé en partie la baisse observée dans les autres grands centres, de sorte que la construction d’unités neuves a légèrement ralenti par rapport à décembre 2018.

La tendance des mises en chantier d’habitations se chiffrait à 212 160 en décembre 2019, comparativement à 219 921 le mois précédent, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) de mises en chantier d’habitations.

Dans l’ensemble des régions du Canada, le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’habitations est passé de 204 320 en novembre à 197 329 en décembre, soit une baisse de 3 %. Dans les centres urbains, ce nombre a diminué de 4 % pour s’établir à 185 934 en décembre. Toujours en milieu urbain, il a diminué de 5 % dans le segment des logements collectifs et progressé de 1 % dans celui des maisons individuelles, pour s’établir respectivement à 138 049 et à 47 885 en décembre. Dans les régions rurales, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier d’habitations est estimé à 11 395.

0 Réponse à “Mises en chantier en decembre est à la baisse au Canada”

Laisser un commentaire