Perspectives du marché de l’habitation 2013-2014 (Province de Québec)

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Divers

Source: SCHL

Perspectives du marché de l’habitation 2013-2014 (Province de Québec)
Selon  les  dernières  prévisions  effectuées  par  la  Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL),  le ralentissement récent de la croissance économique réduira la demande de maisons existantes et neuves au Québec cette année. Plus encore,  la  détente  des  marchés  de  la  revente  et  les  inventaires  relativement  élevés  de nouveaux logements feront diminuer les mises en chantier de façon significative en 2013. «Cela étant dit, des conditions d’emprunt toujours favorables ainsi que les tendances démographiques soutiendront  la  demande  en  2014,  moment  auquel  un  regain  de  force  de  l’économie  et  un resserrement des marchés de la revente alimenteront les marchés d’habitation,» selon Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec.

En 2013, la croissance de l’emploi modérée, la détente continue du marché de la revente et la tendance  au  logement  collectif  réduiront  à  nouveau  les  mises  en  chantier  de  maisons individuelles.  Ceci  se  traduira  par  la  mise  en  chantier  de  14 200  maisons.  En  2014,  le resserrement du marché de la revente apportera du soutien et conduira à un bilan de 14 500 maisons  individuelles.  La  tendance  favorisant  le  logement  collectif  s’explique  pas  son abordabilité relative, les besoins changeants de la population vieillissante et par la densification urbaine.

Alimentée  par  la  popularité  des  appartements  en  copropriété,  l’offre  dans  ce  segment  de marché a augmenté de façon significative. Résultat de trois ans de construction soutenue, de 2010  à  2012,  les  conditions  de  marché  sur  ce  marché  se  sont  détendues  de  façon considérable.  Les  mises  en  chantier  de  logements  collectifs  descendront  sous  la  barre  des 25 000 en 2013 et remontreront au-dessus de 26 000 en 2014.

Bien qu’étant stables en 2012, les ventes par Centris® ont récemment diminué suite au contexte économique évoqué ci-dessus. En dépit d’un certain regain en deuxième moitié de cette année, les reventes finiront en baisse. Pour 2013, on prévoit 72 400 transactions. Au fur et à mesure que les conditions d’achat s’améliorent, les reventes reprendront leur croissance l’an prochain. Au total, 76 500 ventes par Centris® sont prévues pour 2014.

Une demande relativement moins forte pour les maisons existantes et une offre croissante ont tempéré le rythme de croissance des prix au cours des derniers trimestres. Une tendance qui se  poursuivra  pour  le  restant  de  l’année.  Avec  le  retour  de  conditions  de  marché  plus équilibrées,  la  croissance  des  prix  poursuivra  son  ralentissement  en  2013.  Le  prix  moyen Centris® atteindra 271 200 $ en 2013 et 274 200 $ l’an prochain.

0 Réponse à “Perspectives du marché de l’habitation 2013-2014 (Province de Québec)”

Laisser un commentaire