Vols dans les logements : une situation de plus en plus inquiétante

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Divers

Malheureusement, le mois de juin 2017 a apporté son lot de nouveaux objets répugnants et de situations navrantes.
De nombreux membres ont retrouvé leur logement saccagé, certains ont eu des estimations à plus de 100 000$ de dommages!
Mais outre les logements saccagés, on assiste à des vols en tout genre.

Même si le top 3 des objets volés sont les sièges de toilette, les poignées de porte et les luminaires, certains locataires "empruntent" des choses insolites :

- Un propriétaire qui se rend pour une visite à son immeuble a la désagréable surprise de se rendre compte que tous les arbustes et les fleurs devant son immeuble ont disparu!

- D'autres ont dû trouver une quincaillerie ouverte le 1e juillet car plusieurs sièges de toilette ne sont plus sur la toilette, ni dans le logement.

- On a aussi vu des planchers et des armoires de cuisine disparaître comme par magie!


Mais ces faits insolites, sans s'attarder sur la raison qui a poussé le locataire à faire de tels gestes, soulèvent des interrogations sur la suite à donner à cette affaire et plus largement sur les vols que subissent les propriétaires.

Que ce soit une plante, un réfrigérateur, ou même un plancher flottant, le propriétaire a subi des dommages et son seul recours est de rédiger une mise en demeure pour qu'il ne commette plus ces gestes et lui réclamer les dommages.

Pour l'Association des Propriétaires du Québec, il est inacceptable que ce méfait prenne autant de temps et qu'aucun de ces cas ne soient traités comme un dossier criminel.
Même si c'est la relation entre un propriétaire et un locataire, la Régie du logement ne devrait pas être en charge de ces cas et le locataire devrait être formellement accusé au criminel.

Si un ami vole un de ses collègues de bureau ou même son meilleur copain, il sera traduit devant la justice avec un dossier criminel au final.

Actuellement, le propriétaire devra envoyer une mise en demeure, réclamer les dommages, ouvrir un dossier à la Régie du logement, des délais de plus de deux ans pour avoir une audience, un jugement qu'il faut faire exécuter, des frais de recouvrement...

Tout vol est un acte criminel et un propriétaire devrait avoir les mêmes droits que n'importe quel citoyen.

Selon l'APQ, plusieurs mesures inciteraient les locataires à porter plus d'attention :
- dépôt de garantie
- dossier criminel pour vol
- audience accélérée à la Régie du logement pour expulsion quand le locataire est toujours dans le logement

Un exemple de plus qui démontre le non-sens de la loi actuelle!

0 Réponse à “Vols dans les logements : une situation de plus en plus inquiétante”

Laisser un commentaire