Prendre la route en automne… sans prendre le décor !

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Divers,

Source: La Personnelle

Prendre la route en automne… sans prendre le décor !

Si les paysages sont spectaculaires en automne, les premiers gels, eux, peuvent nous surprendre et occasionner bien des désagréments si nous n’adaptons pas notre conduite aux changements de saison. Bien que les routes soient encore bien dégagées, les feuilles détrempées et les flaques d’eau gelée sont glissantes. Freiner brusquement sur une chaussée mouillée ou glacée peut provoquer un dérapage et vous entraîner dans le décor !

La règle des 3 secondes

Pour savoir si vous avez une bonne distance de freinage entre le véhicule qui vous précède et le vôtre, choisissez rapidement une marque sur le bord de la route, regardez quand le véhicule qui vous précède passe devant, puis comptez combien de secondes il vous faut pour l’atteindre à votre tour. S’il s’est écoulé trois secondes et plus, votre distance est sécuritaire. En toute saison, la règle d’or est d’éviter de suivre de trop près l’auto qui vous précède.

Danger : chaussée mouillée !

Si une nappe d’eau annule l’adhérence des pneus de votre auto à la chaussée, attention à l’aquaplanage ! Si une telle situation survient, ne freinez surtout pas. Retirez votre pied de l’accélérateur et tenez le volant fermement. Dès que vous sentez les pneus gagner de la traction à nouveau, ramenez votre véhicule dans sa trajectoire initiale.

En cas de dérapage…

  • Placez le levier de vitesse au point neutre.

  • Orientez les roues avant du véhicule en direction de la trajectoire, sans donner de coup de volant.

  • Préparez-vous à ramener votre véhicule pour contrecarrer un dérapage en sens opposé.


En cas de pluie…

  • Ralentissez, particulièrement dans les courbes.

  • Si vous devez traverser des flaques d’eau, vérifiez l’état des freins immédiatement après, par une légère pression.

Armez-vous contre l’hiver !

On ne sait jamais à quoi s’attendre l’hiver : routes glacées, bordées de neige, vents qui réduisent la visibilité, autant de raisons d’être prêt à faire face à toutes les situations possibles. Faites effectuer une mise au point complète de votre auto et vérifier l’état des pneus et des freins. N’oubliez pas de placer une pelle, un balai à neige, un sac de sable, des grilles de traction et de l’antigel pour conduit d’essence dans le coffre de votre auto. Et prenez l’habitude de maintenir le réservoir d’essence plein.

Après une chute de neige, déblayez votre auto entièrement avant de l’utiliser, sans oublier les phares et les feux de position. Avant de prendre la route pour un parcours plus long, renseignez-vous sur les conditions routières et météorologiques à venir; un(e) conducteur(trice) averti(e) en vaut deux !

Pour obtenir d’autres renseignements et conseils utiles sur la prévention et la sécurité, visitez www.lapersonnelle.com/apq ou le site du Bureau d’assurance du Canada au www.bac-quebec.qc.ca .

Bonne route !

1 888 GROUPES (1 888 476-8737)

Les informations contenues dans ce publireportage sont fournies à titre purement indicatif. La Personnelle, assurances générales inc. se dégage de toute responsabilité qui pourrait en découler.

0 Réponse à “Prendre la route en automne… sans prendre le décor !”

Laisser un commentaire