Surprise, l'immeuble est mal assuré: refus de payer

Publié le par Martin A Messier

Sujet(s):

Les assurances d'un immeuble doivent être revues en détail par un professionnel de l'assurance, c'est bien connu mais souvent négligé.

Profitez de ce moment pour revoir vos couvertures d'assurance, les conditions et voir si votre immeuble est assuré pour une valeur suffisante, revoir les couvertures disponibles et prendre une décision éclairée.

La valeur de l'immeuble est d'une grande importance. Trop souvent les propriétaires, par oubli, ne prennent pas le temps de demander qu'une évaluation indépendante faite par un évaluateur agréé soit réalisée afin d'établir la valeur assurable d'un immeuble.

Cette évaluation faite spécialement pour déterminer la valeur de reconstruction en cas de sinistre est importante afin d'éviter des problèmes lorsque survient un sinistre.

D'abord, la valeur de reconstruction peut différer de la valeur marchande de votre immeuble.

Dans plusieurs polices d'assurance pour immeubles locatifs ou condos on peut retrouver une disposition qui prévoit que l'assureur ne paiera pas plus que la proportion entre la valeur assurable et la valeur assurée. En effet, en vertu de la règle proportionnelle les assureurs refuseront d'indemniser pour la totalité de la perte encourue. Par exemple, l'immeuble est assuré pour 800 000$, la perte est de 250 000$. L'assureur évalue l'immeuble au moment du sinistre à 1 600 000$. L'assureur détermine que l'immeuble n'est assuré que pour 50% de sa valeur, et en vertu de la règle proportionnelle, décide de ne payer que 50% de la réclamation soit 125 000$.

Pour éviter ce débat, nous vous recommandons de faire évaluer votre immeuble à des fins d'assurance et de tenir cette évaluation à jour.

Certaines polices n'ont pas de règles proportionnelles. Mais dans ce cas aussi, une évaluation est pertinente pour déterminer la valeur de l'immeuble advenant une perte totale. Savez-vous si votre police d'assurance est assujettie à cette règle?

Dans tous les cas, il est pertinent de revoir avec votre professionnel de l'assurance votre police afin de vous assurer que vous avez la couverture d'assurance que vous souhaitez.

0 Réponse à “Surprise, l'immeuble est mal assuré: refus de payer”

Laisser un commentaire