Les fissures intérieures et extérieures

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Divers,

Source: APCHQ

Les fissures intérieures et extérieures
Avec le redoux du printemps, les maisons sont sujettes à des variations de températures et d’humidité. Le bois utilisé gonfle et sèche ce qui peut entraîner des fissures intérieures. Bien que le taux d'humidité idéal à l'intérieur d'une maison varie entre 40 et 45 %, le chauffage en période hivernale et la climatisation en été réduisent ce taux. L'assèchement de l'air ambiant qui en découle a un impact sur les matériaux utilisés dans la finition intérieure.

Ces fissures apparaissent souvent à l'angle des murs, entre les composantes de l'escalier et aux boiseries ou encore on remarque un désajustement des portes intérieures. Un nouveau craquement des marches ou encore des joints légèrement ouverts entre les composants de votre escalier apparaissent ? Il est possible que ces petits interstices soient causés par le séchage et le rétrécissement normal des matériaux. En effet, une période prolongée de faible humidité à l'intérieur peut entraîner un desserrement des attaches de l'escalier ou des fissures de retrait.

Il en est de même pour les moulures et les boiseries. Des ouvertures de petites dimensions peuvent être causées par l'assèchement naturel des matériaux. Toutefois, si un espace excédent 1/16 po (2 mm) est visible entre les pièces vissées et l'alignement, celui-ci devra être corrigé.

Pour les portes intérieures, il est courant de constater qu’une porte frotte, ou que pour fermer le loquet, vous devez pousser plus fort.
Ce qui est également dû aux variations d’humidité. En effet, un taux d'humidité trop bas ou trop élevé peut entraîner le gauchissement des portes ou la fissuration de ses composantes. Ainsi, un contrôle de l'humidité de l'air ambiant peut empêcher la déformation permanente de ces éléments et fait partie d'un programme d'entretien adéquat de votre propriété.
Toutefois, si vous notez que la largeur de l'ouverture entre la porte et le jambage est supérieure à 1/4 po (6 mm), que les pentures se bloquent ou que l'un des deux battants d'une porte double a une déformation supérieure à 1/4 po (6 mm), ces éléments devraient être réajustés, réparés ou remplacés.

Finalement, pour une maison ou un immeuble neuf, les fissures de retrait peuvent apparaître dans les 12 premiers mois suivant la construction. Ce phénomène est dû à l'assèchement du bois qui crée des fissures aux joints en raison d'un retrait des matériaux. Dans ce cas, il est préférable d’attendre que l’année soit finie pour voir les correctifs à apporter.

Et à l’extérieur ?

Il est important de vérifier suite aux chûtes de neige et de glace l’extérieur du bâtiment, car des dommages ont pu être causés.
Selon le type de parement, il faut solidifier les sections d'aluminium ou de PVC qui sont tordues et changer les sections qui sont plus endommagées. Si des briques sont brisées, il faut procéder à leurs remplacements et refaire les joints de mortier qui présentent des fissures. Les brèches des parements de béton ou de stuc doivent être colmatées. Enfin, solidifier les pièces de bois qui doivent l'être et calfeutrez les trous et les fissures.
Il est recommandé d’appliquer une nouvelle peinture ou une nouvelle teinture si le besoin s'en fait sentir, ainsi qu’examinez les murs de fondation pour déceler des infiltrations d'eau ou des signes d'humidité. Si les fondations présentent des fissures qui dépassent 1/8 de pouce de largeur, qui sont horizontales ou qui s'enfoncent dans le sol, faites appel à un entrepreneur spécialisé.

0 Réponse à “Les fissures intérieures et extérieures”

Laisser un commentaire