MISES EN CHANTIER D’HABITATIONS AU QUÉBEC EN MARS 2014

Publié le par Service des communications

Sujet(s):

Source: Société canadienne d’hypothèques et de logement

MISES EN CHANTIER D’HABITATIONS AU QUÉBEC EN MARS 2014

Selon  la  Société  canadienne  d’hypothèques  et  de logement (SCHL),  la  tendance  des  mises  en  chantier  d’habitations  dans  les  centres  urbains  du Québec  se  chiffrait  à  33 999  en  mars,  comparativement  à  34 195  en  février.  Cette  tendance correspond  à  la  moyenne  mobile  de  six  mois  du  nombre  mensuel  désaisonnalisé  et annualisé (DDA) de mises en chantier d’habitations.

«  Tel qu’attendu, le rythme  des mises en chantier  d’habitations  est redescendu au mois de mars. On  se  rappellera  que  le  fort  niveau  du  mois  de  février  s’expliquait  par  l’évolution  de  certains chantiers  d’ensembles  résidentiels  d’envergure,  notamment  au  centre-ville  de  Montréal.  Comme nous l’avions dit, la poursuite des  travaux sur  d’autres  chantiers  de taille  similaire  entraînera  des variations ponctuelles  notables  au cours  de  cette  année. Cela dit, le  rythme  provincial  du premier
trimestre  est  conforme à  nos  prévisions  pour  l’année  2014  »  affirme  Kevin  Hughes,  économiste principal à la SCHL pour le Québec.

Étant  donné  la  grande  variabilité  des  chiffres  estimatifs  mensuels,  la  SCHL  tient  compte  de  la tendance, en plus du nombre mensuel désaisonnalisé  et  annualisé, pour obtenir un portrait plus complet de l’état du marché de l’habitation.  Dans certaines situations et sur certains marchés, il pourrait  être  trompeur  de  n’analyser  que  les  DDA,  car  les  mises  en  chantier  d’habitations  sont alimentées surtout par le segment des logements collectifs, où l’activité peut varier beaucoup d’un
mois à l’autre.

Quant au nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé, il se situait à 30 677 en mars, en baisse par rapport à celui de 47 234 enregistré en février.

0 Réponse à “MISES EN CHANTIER D’HABITATIONS AU QUÉBEC EN MARS 2014”

Laisser un commentaire