Habitat en bref 2017 : Les grandes lignes

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Divers

Habitat en bref 2017 : Les grandes lignes

En novembre 2017, la Société d'Habitation du Québec (SHQ) a publié un panorama sur le logement social, le parc de logements, les ménages et le marché de l’habitation au Québec.

Selon Statistique Canada, l'enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011, 2 077 640 ménages sont propriétaires alors que 1 311 200 sont des ménages locataires. (61.3% contre 38.7%)

Dans ce rapport il est également intéressant de constater que ce ne sont pas que des locataires qui éprouvent des besoins impérieux*
78 150 ménages sont propriétaires, alors que 270 340 sont des locataires.
On peut alors se poser la question à savoir si certains de ces problèmes vécus par les propriétaires ne sont pas reliés aux logements locatifs : non-paiement du loyer, logements saccagés, augmentation des taxes,...

Aussi un tableau sur les dépenses liées à l'habitation fait ressortir que 12 337 millions de dollars ont été engagés en 2016 pour rénover.


Dernière statistique à souligner est l'intervention auprès des ménages québécois du 1e janvier au 31 décembre 2016 pour les suppléments au loyer (PSL) : 29 264 interventions soit 12 843 ménages aidés.

L'APQ constate que dans la nouvelle stratégie nationale sur le logement, le Gouvernement fédéral veut donner plus de suppléments aux familles. L'APQ espère que ce nombre sera fortement augmenté dans le prochain "Habitat en bref 2018".



Lien http://www.habitation.gouv.qc.ca/fileadmin/internet/publications/HabitationEnBref2017.pdf

  • Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), un ménage éprouve des besoins impérieux en matière de logement si son habitation n’est pas conforme à au moins une des normes d’acceptabilité (qualité, taille, abordabilité) et si 30 % de son revenu total avant impôt s’avère insuffisant pour payer le loyer médian des logements acceptables (répondant aux trois normes d’occupation) situés dans sa localité

 

0 Réponse à “Habitat en bref 2017 : Les grandes lignes”

Laisser un commentaire