Le nombre de ventes immobilières baisse mais les prix augmentent toujours dans le Grand Montréal

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Le nombre de ventes immobilières baisse mais les prix augmentent toujours dans le Grand Montréal

Le nombre de transactions immobilières dans la grande région de Montréal a fondu comme neige au printemps avec une diminution des ventes de 37 % en janvier 2009 si on compare avec la même période l'an dernier. Ces chiffres rendus publics par la Chambre immobilière du Grand Montréal permettent cependant de constater que le prix médian des maisons unifamiliales a augmenté de 3 %.

Selon la CIGM, les prix ont continué pour l'instant d'augmenter, lentement mais sûrement, contrairement à bien d'autres grandes villes du Canada comme Toronto, Vancouver et Calgary, qui ont vu non seulement leurs ventes diminuer mais aussi les prix.

Michel Beauséjour, chef de la direction de la CIGM a déclaré : « Il est évident que la baisse de confiance des consommateurs en l'économie est le principal facteur qui explique la régression des ventes. Dans ce contexte, il n'est pas surprenant que le nombre de transactions ait décliné, et ce, malgré la stabilité du marché immobilier depuis les 30 dernières années, soit depuis le début de la compilation de nos statistiques ».

« Toutes les catégories de propriété ont enregistré une hausse des prix. Le prix médian d'une maison unifamiliale a crû de 3 % par rapport à janvier 2008, pour s'établir à 225 000 $. Le prix médian des copropriétés a enregistré une hausse de  4 %, alors que celui des plex a augmenté de 3 % ».

Les transactions totales se sont chiffrées à 1 662 ventes dans la région métropolitaine de Montréal en janvier 2009, enregistrant ainsi une baisse de 37 % par rapport au même mois l'année précédente.

Enfin, on note qu'au 31 janvier 2009, le nombre d'inscriptions en vigueur sur le système MLS était en hausse de 12 % par rapport à la même date l'an dernier.

0 Réponse à “Le nombre de ventes immobilières baisse mais les prix augmentent toujours dans le Grand Montréal”

Laisser un commentaire