Le départ à la retraite des baby-boomers est la tendance qui aura la plus forte incidence sur la population active au cours de la prochaine

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Divers,

Source: Robert Half International

Le départ à la retraite des baby-boomers est la tendance qui aura la plus forte incidence sur la population active au cours de la prochaine

Plusieurs facteurs contribuent à façonner l'évolution de la main-d'oeuvre, mais à l'heure actuelle, pour les entreprises, l'un d'eux se distingue particulièrement. Ainsi, pour plus de la moitié des cadres supérieurs (60 %) interrogés, le départ à la retraite des baby-boomers est le phénomène qui aura la plus forte incidence sur la population active au cours de la prochaine décennie.

Le sondage a été élaboré par Robert Half International, la première et la plus importante entreprise de dotation de personnel au monde spécialisée dans les professions comptables et financières. Le sondage a été mené par une firme de sondage indépendante et comprend les réponses de 100 cadres supérieurs canadiens.

On a posé aux cadres la question suivante : "A votre avis, parmi les tendances suivantes, laquelle aura la plus forte incidence sur la population active au cours de la prochaine décennie?" Voici leurs réponses :

    Le départ à la retraite des baby-boomers................... 60 %
    Les échanges commerciaux à l'échelle mondiale.............. 15 %
    L'impartition .............................................  9 %
    Le télétravail ............................................  7 %
    Autre .....................................................  8 %
    Ne sait pas ...............................................  1 %
                                                               -----
                                                               100 %

"L'imminence du départ à la retraite des baby-boomers préoccupe les chefs d'entreprises, qui veulent pouvoir continuer de bénéficier du savoir-faire de leurs employés les plus chevronnés", a déclaré Max Messmer, président du conseil et chef de la direction de Robert Half International et auteur de Human Resources Kit For Dummies(MD), 2e édition (John Wiley & Sons, Inc.). "Heureusement, nombre de baby-boomers prévoient rester sur le marché du travail au-delà de l'âge normal de la retraite afin de rester actifs et de continuer de gagner un salaire."

"Les entreprises enclines à accommoder leurs employés d'expérience, qui ne sont pas prêts pour la retraite mais souhaitent réaménager leur emploi du temps en travaillant à temps partiel ou en bénéficiant d'un horaire souple, sont les plus susceptibles d'assurer le maintien en poste de ces personnes clés", a ajouté M. Messmer. "La prise de tels arrangements permet aux travailleurs chevronnés de continuer de relever des défis sur le plan professionnel et de bénéficier de la souplesse nécessaire pour se consacrer à d'autres centres d'intérêt."

Robert Half International compte plus de 350 bureaux en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe et dans la région Asie-Pacifique, et offre des services de recherche d'emploi en ligne à l'adresse www.rhi.com.

0 Réponse à “Le départ à la retraite des baby-boomers est la tendance qui aura la plus forte incidence sur la population active au cours de la prochaine ”

Laisser un commentaire