Acheter ou louer pour votre nouveau diplômé ?

Publié le par Pl. Fin. Noël Hémond

Sujet(s): Divers

Source: Planificateur financier

Acheter ou louer pour votre nouveau diplômé ?

Si votre enfant s’apprête à quitter la maison pour poursuivre des études postsecondaires à l’extérieur, vous avez probablement quelques décisions à prendre au sujet de son hébergement : vivre en résidence, habiter chez un parent, acheter ou louer un condo ou une maison. Si vous penchez pour la location ou l’achat, en voici les avantages et les inconvénients.

La location est plus facile et offre plus de souplesse – Vous dénicherez plus facilement une propriété à louer qu’à acheter – particulièrement à distance – et vous n’aurez pas à vous soucier des réparations à faire. Les frais liés à l’achat et à la vente d’une propriété peuvent facilement représenter plus de 10 % de sa valeur, de sorte que, sur le plan financier, mieux vaut acheter uniquement si vous avez l’intention de la conserver cinq à dix ans. Or, la plupart des étudiants déménagent après l’obtention de leur diplôme.

Pas nécessairement moins coûteux – Le coût de la location est habituellement inférieur à celui de la propriété, mais le loyer est une dépense irrécupérable, tandis que la propriété offre la possibilité d’accumuler une valeur nette.

L’achat est un investissement -- Selon la conjoncture, votre propriété devrait prendre plus de valeur.

Mais pas toujours -- Il n’est pas facile d’apprivoiser le marché immobilier et il peut vous en coûter cher. Supposons que vous versez un acompte de 25 000 $ sur une propriété de 100 000 $ et que la propriété se déprécie de 15 000 $. Si l’on tient compte des frais d’emprunt, votre rendement est de moins 60 % – et vous payez toujours le prêt hypothécaire, les services publics, les taxes foncières et l’entretien.

L’achat vous convient-il?
Voici comment prendre une décision éclairée :

  • Fondez votre décision sur un dossier financier solide et des renseignements précis sur l’économie locale, l’attrait de l’emplacement et ainsi de suite, et pas seulement sur la nécessité de loger votre étudiant. 

  • Assurez-vous que la propriété constituera une source de revenu sûre après le départ de votre étudiant.

  • Évaluez attentivement la répartition de votre actif. Les placements immobiliers ne devraient habituellement pas représenter plus de 10 % de votre portefeuille de placement global.

  • Tenez compte du « coût » de l’investissement. L’argent que vous consacrez aux versements hypothécaires de votre enfant ne sera plus disponible pour acheter d’autres placements qui pourraient générer de solides rendements au fil du temps.

Comme conseiller professionnel, je peux vous aider à vous assurer que votre plan financier global pourra « composer » avec toute décision que vous prendrez au sujet de l’hébergement de votre enfant pendant ses études postsecondaires.

Noël Hémond, Pl. Fin.

Planificateur Financier

Courriel: Noel.Hemond@investorsgroup.com

Tel: 514-817-3483

0 Réponse à “Acheter ou louer pour votre nouveau diplômé ?”

Laisser un commentaire