Sujet: Immobilier

Proprio en solo? Pourquoi pas! Au Québec plus d'une sur quatre envisage de le faire seule

Publié le par Service des communications

Proprio en solo? Pourquoi pas! Au Québec plus d'une sur quatre envisage de le faire seule -

Proprio en solo? Pourquoi pas! Au Québec plus d'une sur quatre envisage de le faire seule

Selon un nouveau sondage de la TD, le quart (26 %) des Québécois qui achètent une maison ou envisagent d'acheter une maison le feront seuls. En grande partie, cette tendance est attribuable à des circonstances imprévues, puisque les acheteurs canadiens qui sont divorcés (69 %) ou veufs (35 %) affirment être plus susceptibles d'acheter une propriété seuls, ainsi qu'à un nombre croissant de Canadiens célibataires qui pensent entreprendre les démarches seuls (67 %).

Vendre ou ne pas vendre? Selon un sondage de la Banque CIBC, de nombreux Canadiens sont confrontés à un choix difficile

Publié le par Service des communications

Vendre ou ne pas vendre? Selon un sondage de la Banque CIBC, de nombreux Canadiens sont confrontés à un choix difficile -

Vendre ou ne pas vendre? Selon un sondage de la Banque CIBC, de nombreux Canadiens sont confrontés à un choix difficile

Principales conclusions du sondage :

  • 41 % des propriétaires canadiens qui planifient vendre affirment qu'ils sont plus portés « à vendre afin d'empocher un profit ».

  • 62 % de ceux qui planifient vendre soutiennent qu'ils « hésitent à vendre » leur propriété actuelle en raison du prix élevé de l'achat d'une autre propriété.

  • 54 % de tous les Canadiens interrogés s'attendent à ce que les prix des habitations continuent d'augmenter, et 40 % pensent qu'ils vont fléchir dans les cinq prochaines années.

  • 73 % des propriétaires vont vendre leur propriété un jour, dont 25 % planifient la vendre dans les cinq prochaines années.

  • Près de la moitié (48 %) des propriétaires qui planifient vendre craignent que les taxes gouvernementales et les changements de politique abaissent les prix des habitations, et 28 % croient que la location constitue une « meilleure option » compte tenu des prix actuels des maisons.

Mise à jour et nouvelles prévisions de l'ACI sur le marché de la revente

Publié le par Service des communications

Mise à jour et nouvelles prévisions de l'ACI sur le marché de la revente -

Mise à jour et nouvelles prévisions de l'ACI sur le marché de la revente

L'Association canadienne de l'immeuble (ACI) a révisé ses prévisions des ventes résidentielles qui seront réalisées par l'entremise des systèmes MLS® des chambres et associations immobilières canadiennes en 2017 et 2018.

Les tendances du marché de l'habitation au Canada continuent d'afficher des divergences considérables d'une région à l'autre. En Colombie-Britannique, les ventes dans le Lower Mainland ont diminué de façon marquée par rapport aux résultats records enregistrés au début de l'année dernière; toutefois, les ventes et les pressions sur les prix ailleurs dans la province se sont maintenues à un niveau historiquement élevé.

La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1/2 %

Publié le par Service des communications

La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1/2 % -

La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1/2 %

La Banque du Canada a annoncé aujourd’hui qu’elle maintient le taux cible du financement à un jour à 1/2 %. Le taux officiel d’escompte demeure à 3/4 %, et le taux de rémunération des dépôts, à 1/4 %.

L’inflation mesurée par l’IPC s’est hissée à 2,1 % en janvier, sous l’effet de l’augmentation des prix de l’énergie liée en partie aux mesures d’établissement du prix du carbone introduites dans deux provinces.

Ralentissement à prévoir sur le marché immobilier résidentiel en 2017 au Québec

Publié le par Service des communications

Ralentissement à prévoir sur le marché immobilier résidentiel en 2017 au Québec -

Ralentissement à prévoir sur le marché immobilier résidentiel en 2017 au Québec

Dans le cadre de la 6e édition de sa conférence annuelle Fenêtre sur le marché, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) a dévoilé ses perspectives 2017 pour le marché immobilier résidentiel au Québec. Selon ses plus récentes prévisions, le marché immobilier résidentiel de la province connaîtra une légère baisse d'activité en 2017. Le nombre de ventes réalisées par l'intermédiaire du système Centris®des courtiers immobiliers dans l'ensemble de la province diminuera à 72 500 transactions, soit une baisse de 7 % par rapport à 2016.