Les reprises de logements----L'APQ croit que le RCALQ s'en prend tout simplement au droit de propriété

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Mot de l'éditeur,

Les reprises de logements----L'APQ croit que le RCALQ s'en prend tout simplement au droit de propriété
Montréal, le jeudi 18 juin 2009 ----- ''Nous sommes surpris de faire encore la constatation que des groupes représentant les locataires tels que le RCLALQ s'en prennent allègrement au peu de droit de propriété qui existe encore au sein de l'habitation au Québec, en s'offusquant sur les reprises de logements par les propriétaires, qui veulent tout simplement y loger leur famille'', a laissé savoir le président de l'APQ, Martin Messier, en réaction à la conférence de presse tenue hier par cet organisme.

Il est encore curieux de constater ce genre d'attaque de la part des groupes représentant les locataires, alors que le droit de reprise est une composante essentielle du droit de propriété. Ce droit est malheureusement difficilement accessible aux propriétaires alors que le Québec nous impose des règles très contraignantes, appliquées scrupuleusement par la Régie du logement.

De plus en plus de personnes font l'acquisition d'un petit immeuble à logements pour y habiter et ou loger un membre de leur famille. L'APQ croit aussi qu'il est normal que le propriétaire vise à reprendre un logement où le loyer est plus bas, afin de rentabiliser son immeuble tout en y habitant, alors qu'on sait que notre gouvernement maintient des règles désuètes et injustifiées afin de maintenir les loyers les plus bas possible.

''Quoi de plus normal que des personnes, qui sont souvent des locataires, fassent l'acquisition d'un petit immeuble à logements pour ensuite y loger avec leur famille. Où est le scandale, surtout qu'on est loin d'une spéculation immobilière et que la Régie du logement exerce déjà un contrôle très serré des reprises de logements tout en accordant de généreuses compensations aux locataires qui doivent quitter les logements touchés'', de conclure le président de l'APQ.

0 Réponse à “Les reprises de logements----L'APQ croit que le RCALQ s'en prend tout simplement au droit de propriété”

Laisser un commentaire