Problèmes d'humidité et de qualité de l'air (dernière partie)

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Divers,

Source: CIBQ, SCHL

Problèmes d'humidité et de qualité de l'air (dernière partie)

Éliminez les autres sources d'humidité
Certaines sources d’humidité sont cachées causant de la condensation à l'intérieur de la maison. Mais il faut également vérifier les sources d'eau plus évidentes comme les fuites du toit, les fuites dans les murs, les fuites dans les ou les fuites de plomberie.

Maintenez la circulation de l'air
La condensation et la croissance de moisissures se produisent souvent dans des endroits peu passants tels que les penderies, les coins, sur les murs derrière les meubles et dans des pièces inutilisées. En augmentant la circulation d'air en ces endroits, on augmentera la température des surfaces et on réduira localement le taux d'humidité et, par conséquent, les risques de condensation.

Débarrassez-vous de la moisissure
Même si vous éliminez la condensation et abaissez les taux d'humidité dans votre maison, les moisissures existantes survivront probablement et continueront de dégager des spores.
Les moisissures doivent être enlevées. Pour ce faire, utilisez de l'eau de Javel pure pour nettoyer les surfaces moisies et un mélange d'une partie d'eau de Javel pour deux parties d'eau avec un peu de détergent pour nettoyer les surfaces voisines. Laissez tremper 15 minutes, puis rincez bien.
À noter : Ces solutions sont irritantes, portez des gants et des lunettes protectrices et aérez bien les lieux.

Maintenez l'humidité à un niveau salubre
Santé Canada recommande de maintenir une humidité relative intérieure de 30 à 55 % en hiver. Un taux inférieur aggrave les allergies cutanées et les infections des voies respiratoires; les taux plus élevés favorisent la propagation des moisissures, des bactéries et des virus. Les acariens détriticoles se propagent lorsque l'humidité est supérieure à 50 %.

Utilisez les déshumidificateurs judicieusement
Les déshumidificateurs sont généralement inefficaces en hiver puisqu'ils ne peuvent pas abaisser l'humidité relative en deçà de la fourchette des 50 à 60 %. Par contre, faire fonctionner un déshumidificateur dans le sous-sol pendant les journées chaudes et humides de l'été peut être efficace pour éviter la condensation sur les murs de fondation et sur la dalle de plancher. Évacuer l'air humide du sous-sol peut être utile à condition que l'air de remplacement ne soit pas tout aussi humide.


Bon à savoir

Il existe des dizaines de milliers de moisissures et leur identification est une tâche difficile et coûteuse même pour les experts. Les responsables de la santé publique recommandent donc d'éliminer toutes les moisissures à l'intérieur de votre maison.

La plupart des spores fongiques ont besoin d'eau libre (en d'autres mots, de la condensation ou des matériaux humides) pour germer. Toutefois, dès que les colonies sont installées, bon nombre d'entre elles produisent leur propre humidité et peuvent survivre même dans des conditions sèches. Les moisissures ont aussi besoin de températures modérées et d'une source de nourriture comme la poussière de maison ou le papier peint.

0 Réponse à “Problèmes d'humidité et de qualité de l'air (dernière partie)”

Laisser un commentaire