Section: Immobilier

Croissance de la dette hypothécaire la plus forte en dix ans

Publié le par Service des communications

Croissance de la dette hypothécaire la plus forte en dix ans -

Croissance de la dette hypothécaire la plus forte en dix ans

Les taux d'intérêt exceptionnellement bas et la vigueur du marché de l'habitation, stimulée par une demande accrue d'espace dans le contexte de la pandémie, ont stimulé la croissance de la dette hypothécaire résidentielle au premier semestre de 2021. Celle-ci a atteint des niveaux jamais vus en une décennie, selon le Rapport sur le secteur des prêts hypothécaires résidentiels, rapport annuel publié par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Ce rapport donne une vue complète du marché des prêts hypothécaires résidentiels au Canada, de l'octroi des prêts hypothécaires jusqu'au versement. Il porte sur les prêts hypothécaires assurés et non assurés et englobe les activités de tous les types de prêteurs hypothécaires. Le rapport est fondé sur les données disponibles à la fin du deuxième trimestre de 2021.

Hausse des prix du logement au Canada : l'accélération continue en septembre

Publié le par Service des communications

Hausse des prix du logement au Canada : l'accélération continue en septembre -

Hausse des prix du logement au Canada : l'accélération continue en septembre

  • Les ventes résidentielles nationales ont augmenté de 0,9 % d'un mois à l'autre en septembre.
  • Les ventes réelles (non désaisonnalisées) ont diminué de 17,5 % d'une année à l'autre.
  • Le nombre de propriétés nouvellement inscrites a baissé de 1,6 % d'août à septembre.
  • L'Indice des prix des propriétés MLS® (IPP MLS®) a augmenté de 1,7 % d'un mois à l'autre et de 21,5 % d'une année à l'autre.
  • En septembre, le prix moyen réel (non désaisonnalisé) des propriétés vendues au pays a augmenté de 13,9 % d'une année à l'autre.

APCIQ : Deuxième trimestre de 2021: l’activité record dans le marché immobilier québécois s’est poursuivie, portée par le regain d’intérêt

Publié le par Service des communications

APCIQ : Deuxième trimestre de 2021: l’activité record dans le marché immobilier québécois s’est poursuivie, portée par le regain d’intérêt -

APCIQ : Deuxième trimestre de 2021: l’activité record dans le marché immobilier québécois s’est poursuivie, portée par le regain d’intérêt

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) a publié des statistiques du marché immobilier résidentiel de la province de Québec.

À l’échelle de la province, 31 899 ventes résidentielles ont été réalisées au deuxième trimestre de 2021, ce qui représente une hausse de 45 % par rapport à la même période l’an dernier. L’activité dans le marché immobilier québécois avait été fortement entravée par la crise sanitaire au deuxième trimestre de 2020, ce qui avait entraîné une diminution de 24 % des transactions pendant cette période. La quantité de transactions enregistrée entre avril et juin 2021 constitue toutefois un résultat record pour un deuxième trimestre depuis que les statistiques Centris sont compilées.

La tendance des mises en chantier d'habitations était à la baisse au Canada en août

Publié le par Service des communications

La tendance des mises en chantier d'habitations était à la baisse au Canada en août -

La tendance des mises en chantier d'habitations était à la baisse au Canada en août

La tendance des mises en chantier d'habitations se chiffrait à 283 971 en août 2021, comparativement à 286 076 le mois précédent, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d'habitations.

Prévisions trimestrielles : Les ventes se sont stabilisées depuis le début de 2021

Publié le par Service des communications

Prévisions trimestrielles : Les ventes se sont stabilisées depuis le début de 2021 -

Prévisions trimestrielles : Les ventes se sont stabilisées depuis le début de 2021

L’Association canadienne de l’immeuble (ACI) a révisé ses prévisions concernant les ventes résidentielles qui seront réalisées par l’entremise du système MLS®des chambres et associations immobilières canadiennes.

Depuis plusieurs années, un taux record d’immigration (sauf en 2020), de faibles taux d’intérêt et l’entrée progressive de la génération Y dans l’âge mûr ont grandement fait croître la formation de ménages et la demande de logements au Canada. Rappelons qu’avant le début de la pandémie de la COVID-19, le nombre d’inscriptions à l’échelle nationale était déjà à son plus bas en 14 ans et que, juste avant le premier confinement, on enregistrait moins de quatre mois d’inventaire à l’échelle nationale (marché favorable aux propriétaires-vendeurs).