Bien évaluer ses montants d’assurance

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Divers,

Source: La Personnelle

Bien évaluer ses montants d’assurance

Il est important de bien choisir ses montants d’assurances lorsque vient le temps de renouveler ses polices ou d’assurer une nouvelle bâtisse. Le choix n’est pas toujours évident car il faut s’assurer de bien protéger ses investissements, prévoir les besoins d’assurances en perte de revenu suite à un sinistre afin de continuer à faire face à ses engagements et aussi assurer la rentabilité visée par ses opérations.

Pour bien comprendre le tout, il faut aussi regarder le tout en fonction des principales garanties disponibles :

La première est l’assurance qui couvre les biens physiques, soit principalement le bâtiment d’habitation, les dépendances et le contenu de ces habitations.
Concernant le montant d’assurance à prévoir pour le bâtiment : Le juste montant d’assurance à prévoir est le coût de reconstruction de la bâtisse. Injustement, certains pensent que le coût d’achat (valeur marchande) ou que la valeur établie pour les taxes (évaluation municipale) sont des éléments à considérer. Bien souvent ces deux éléments représentent des valeurs inférieures au coût de reconstruction de la bâtisse. Bien déterminer le coût de reconstruction à neuf d’un bâtiment n’est pas évident non plus. Les assureurs ont des grilles qui leur permettent de déterminer une idée du coût de remplacement. Cependant, ces grilles sont des guides qui tiennent compte de facteurs importants tels que les dimensions, le nombre d’étages, le type de matériaux utilisés dans la construction pour ne nommer que les principaux. Tel que mentionné, ces grilles servent de guide et ne peuvent déterminer avec précision le coût de remplacement car certains éléments tels que des ajouts, des éléments de construction supérieure (ex: planchers en bois franc, armoires de cuisine en bois, etc.) ne sont souvent pas considérés. Un évaluateur professionnel est le meilleur atout qui permet de bien déterminer la réelle valeur de reconstruction et souvent il s’agit non pas d’une dépense mais bien d’un bon investissement de faire appel à ses services.

De plus, dans votre détermination du montant d’assurance nécessaire pour votre bâtiment, les gens oublient souvent de calculer le coût pour l’enlèvement des débris. En effet, après un sinistre important, il faut démolir et nettoyer une partie ou la totalité des lieux avant de débuter la reconstruction ou les réparations. Habituellement, il faut penser à ajouter au coût de reconstruction un montant de 10% additionnel pour couvrir cette dépense. Chez certains assureurs, comme à La Personnelle Assurances générales, lorsque vous souscrivez une police, l’assureur accorde en garantie complémentaire, un montant additionnel de 10%, pour couvrir cette dépense. Chez d’autres assureurs, le tout est inclus dans le montant d’assurance sur le bâtiment et l’assuré doit donc alors prévoir à augmenter son montant d’assurance en conséquence. Il vous faut donc bien lire votre contrat.

Pour ce qui est des dépendances (ex : abri, remise, garage séparé de la bâtisse, etc.) mais qui sont sur les lieux assurés, il vous faut encore une fois prévoir un montant pour ces items. La plupart des assureurs incluent ces éléments dans leur définition du mot "bâtiment" donc sont couverts mais le devoir de l’assuré est de bien évaluer le coût de reconstruction des ces items afin de les ajouter à la valeur assurable du bâtiment principal.

Le contenu des bâtiments dont vous êtes propriétaires est aussi un élément à bien évaluer. Certains de vous, avec les loyers, fournissent des meubles en totalité ou en partie en location. D’autres bâtiments possèdent des aires communes comportant un certain mobilier fourni par vous propriétaires. Il y a aussi pour certains d’entre vous de l’équipement servant à l’entretien ou les réparations qui comportent certaines valeurs. Encore une fois vous devez prévoir un montant d’assurance pour ces éléments. À La Personnelle Assurances générales, le mobilier tel que les appareils de cuisson, de lavage et de réfrigération loués ou faisant partie des aires communes sont couverts dans la définition du mot "bâtiment", mais l’assuré doit prévoir à augmenter son montant d’assurance sur le bâtiment en conséquence.

0 Réponse à “Bien évaluer ses montants d’assurance”

Laisser un commentaire