Congestion automobile et condos

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Copropriété,

Source: Le Métropole

Congestion automobile et condos

En effet, le prix du pied carré des condominiums augmente plus rapidement lorsque la ville où est située l’unité en copropriété subit de fortes pressions au niveau de la congestion automobile. Au cours des cinq dernières années, les statistiques sont probantes à cet effet. Ainsi, la valeur des appartements sis au centre-ville croît plus rapidement que celle des appartements situés en banlieue. En ayant un accès rapide au transport en commun, les résidents de ces condominiums à Montréal minimisent leurs déplacements en voiture, ce que les banlieusards sont toujours de faire.

Bien que les problèmes de circulation que connaissent les Montréalais et les habitants de banlieue qui doivent accéder à l’île pour y travailler soient constamment décriés, Montréal se classe au 20e rang en ce qui a trait au temps moyen passé en déplacement automobile. Comparativement aux habitants de la région de Toronto (15e au classement), qui passent en moyenne plus de 80 minutes par jour pour se rendre et revenir du boulot, la situation montréalaise est moins pénible qu’elle ne le semble en réalité. Malgré tout, on dénombre plus de 29% des habitants du Toronto métropolitain qui utilisent les transports en commun pour se rendre au boulot.

C’est bien peu comparativement à des villes comme Paris où règne une forte congestion automobile et où plus de 74 % des déplacements se font en transport en commun ou en vélo, ou encore Hong Kong, où plus de 89 % des déplacements se font à pieds, en vélo ou via le transport en commun, afin d’éviter la pire congestion automobile au monde. Avec les nombreux chantiers de construction routière prévus pour les prochaines années (Échangeur Turcot, Autoroute Bonaventure, Pont Champlain, et bien d’autres), on peut donc facilement prévoir que des condos à Montréal qui nous permettent de marcher, d’utiliser notre vélo ou de marcher au métro ou train de banlieue, trouveront plus rapidement preneurs que des condominiums qui, parce situés en banlieue, nécessitent l’utilisation de l’automobile.

0 Réponse à “Congestion automobile et condos”

Laisser un commentaire