L'IPC à 2,0 % en février 2007

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Divers,

Source: Statistiques Canada

L'IPC à 2,0 % en février 2007

Les consommateurs ont payé 2,0 % de plus en février comparativement à février 2006 pour les biens et services inclus dans le panier de l'Indice des prix à la consommation (IPC). Cela constitue une forte accélération par rapport au mois précédent.

Ce bond de la variation sur 12 mois de l'IPC d'ensemble, passant de 1,2 % le mois dernier pour se fixer à 2,0 % en février, était le plus marqué depuis septembre 2005. L'IPC d'ensemble avait alors également grimpé de 0,8 point de pourcentage au cours d'un seul mois à la suite des effets de l'ouragan Katrina. En février, l'accélération provenait en grande partie des prix plus élevés pour l'essence dans certaines régions du pays.

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

Comparativement à l'année dernière, les coûts plus élevés pour le logement en propriété payés par les consommateurs sont toutefois demeurés la source principale à l'origine de la hausse de 2,0 % constatée en février. Le recul des prix du gaz naturel a toutefois atténué ces hausses.

En excluant l'énergie, la variation sur 12 mois de l'indice d'ensemble a été de 2,2 % en février, un rythme de croissance supérieur à celui de 1,8 % constaté le mois précédent. Il s'agit de la plus forte augmentation de cet indice depuis juin 2003.

L'indice de référence de la Banque du Canada a grimpé de 2,4 % en février, après avoir affiché une croissance sur 12 mois de 2,1 % en janvier. Cet indice, qui est utilisé par la Banque aux fins de surveillance de la cible de maîtrise de l'inflation, est demeuré dans les limites de cette cible depuis plusieurs mois. La croissance moyenne de la variation sur 12 mois de l'indice de référence a été de 2,1 % depuis mai 2006.

Sur une base mensuelle, l'indice d'ensemble de l'IPC a crû de 0,7 % entre janvier et février, après la faible hausse de 0,1 % constatée le mois précédent. Une telle hausse n'avait pas été enregistrée depuis septembre 2005 (+0,9 %). La hausse de février provenait en grande partie de la hausse des prix à la pompe.

En Ontario, les prix de l'essence ont augmenté de 9,8 % cette année entre janvier et février. L'interruption de la production dans certaines raffineries localisées en Ontario et au Québec, a entraîné la fermeture temporaire de quelques stations-service dans ces provinces en raison de la réduction des stocks disponibles.

L'indice d'ensemble mensuel sans l'énergie a progressé de 0,6 % entre janvier et février 2007, à la suite d'un accroissement de 0,2 % enregistré le mois précédent. Une hausse mensuelle comparable de cet indice a été observée en novembre 2004.

Sur une base mensuelle, l'indice de référence a affiché une croissance de 0,5 % par rapport à 0,1 % en janvier.

En janvier, Statistique Canada a annoncé une importante mise à jour de l'IPC en vue de refléter les changements des habitudes de dépense des ménages canadiens. Cette mise à jour, qui aura lieu le 19 juin, vise à assurer la fiabilité de l'IPC comme mesure de l'inflation, déflateur des séries statistiques et outil pour indexer certains paiements ou transferts. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter l'article paru dans Le Quotidien du 23 janvier 2007 intitulé «Indice des prix à la consommation : avant-première de la prochaine mise à jour du panier».

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

Variation sur 12 mois : Le coût de logement en propriété fait augmenter l'indice d'ensemble

La variation sur 12 mois de 2,0 % de l'indice d'ensemble provenait du coût d'intérêt hypothécaire, du coût de remplacement par le propriétaire, des aliments achetés au restaurant et de l'essence. La croissance de ces composantes a été quelque peu ralentie, principalement par la baisse du prix du gaz naturel.

Le coût d'intérêt hypothécaire, qui mesure les variations engendrées par les prix dans le montant d'intérêt hypothécaire dû par les propriétaires, a progressé de 5,3 % en février, en hausse par rapport au taux de croissance sur 12 mois de 5,1 % affiché en janvier. Une telle augmentation n'avait pas été observée depuis février 2001 (+5,5 %). Quoique moins rapide que par le passé, cet indice a poursuivi sur sa lancée entamée en décembre 2005.

Le coût de remplacement par le propriétaire, qui représente la portion usée de la structure des logements et qui est estimé à partir du prix des maisons neuves (excluant le terrain), a crû de 7,1 % entre février 2006 et février 2007, à la suite d'une croissance de 7,6 % enregistrée en janvier. Depuis novembre 2006, la variation sur 12 mois de cet indice a ralenti, au même moment que le ralentissement de la croissance en Alberta.

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

Les hausses des prix des aliments achetés au restaurant et de l'essence ont aussi exercé des pressions à la hausse sur les prix à la consommation entre février 2006 et février 2007.

Inversement, la chute de 19,3 % du prix du gaz naturel a eu un effet modérateur sur la progression de l'IPC d'ensemble. Ce recul fait suite à une baisse de 21,5 % enregistrée le mois précédent et à une série de diminutions consécutives observées depuis juillet 2006.

Le prix du gaz naturel, qui est déterminé de façon trimestrielle pour la majorité des provinces, est demeuré relativement bas en février comparativement à l'année précédente. Les prix courants tiennent compte d'un niveau de stocks au-dessus de la normale en raison des températures plus douces des premiers mois d'hiver.

Poursuivant une tendance observée depuis maintenant quelques mois, d'autres composantes telles que l'achat et la location à bail de véhicules automobiles, et le matériel et les fournitures informatiques ont également exercé des pressions à la baisse sur l'indice d'ensemble entre février 2006 et février 2007.

Seulement trois provinces affichent des augmentations de prix supérieures à la moyenne

À l'échelon provincial, les prix ont augmenté en moyenne dans l'ensemble des 10 provinces, mais ils ont augmenté plus que la moyenne nationale dans seulement trois provinces entre février 2006 et février 2007 : l'Alberta (+4,9 %), la Colombie-Britannique (+2,2 %) et le Manitoba (+2,1 %). Les croissances moyennes de ces provinces sont demeurées supérieures à celle de l'IPC d'ensemble canadien depuis septembre 2006.

Les plus faibles variations de l'indice d'ensemble ont été constatées au Nouveau-Brunswick (+0,9 %) et à l'Île-du-Prince-Édouard (+1,0 %).

Les coûts liés au logement en propriété ont de nouveau joué un rôle important dans la progression des prix à la consommation en Alberta, alors qu'en Ontario les prix payés par les consommateurs ont augmenté de 1,6 % en raison surtout de prix plus élevés pour l'essence.

L'Alberta était la principale source derrière la hausse du coût de remplacement par le propriétaire.

Les consommateurs canadiens, à l'exception des résidants de l'Alberta, ont bénéficié des réductions de prix du gaz naturel entre février 2006 et février 2007. L'Ontario, le Manitoba, la Colombie-Britannique et le Québec ont enregistré les baisses les plus significatives au cours de la même période.

D'un mois à l'autre : L'essence et les légumes frais contribuent à la poussée des prix en février

La progression des prix de l'essence, des légumes frais et des voyages organisés a poussé l'IPC d'ensemble à la hausse en février. Cependant, elle a été quelque peu ralentie par la chute du prix du gaz naturel.

Une pénurie d'essence occasionnée par un incendie dans une raffinerie en Ontario a fait augmenter en grande partie les prix à la pompe de 3,8 % en moyenne au pays cette année entre janvier et février. Les prix payés à la pompe ont alors grimpé de 9,8 % en Ontario, tandis que les automobilistes québécois ont dû payer leur essence 1,7 % de plus.

En plus, les prix de l'essence ont crû de 2,1 % en Alberta. Une grève a occasionné des problèmes d'acheminement, engendrant la diminution de stocks disponibles et contribuant à la hausse des prix en février. Les consommateurs des trois autres provinces de l'Ouest et des provinces de l'Atlantique, n'étant pas touchés directement par ces facteurs, ont payé moins cher leur essence en février.

En moyenne, les prix des légumes frais ont grimpé de 12,0 % entre janvier et février 2007. Le prix de presque tous les légumes frais a augmenté. Les températures plus fraîches observées sur la côte Ouest des États-Unis en janvier 2007, ont affecté les récoltes actuelles et ont fait augmenter le prix des légumes.

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

Fidèle à la tendance, le mois de février demeure le plus populaire pour les voyageurs canadiens qui choisissent habituellement ce mois pour s'envoler vers des destinations plus chaudes. En février, le prix des voyages organisés a crû de 11,3 % par rapport à janvier. Une telle croissance de cet indice n'avait pas été observée depuis février 2004, un reflet d'un nombre un peu plus élevé de Canadiens qui ont profité de vacances hivernales cette année.

Le prix des boissons non alcoolisées a aussi augmenté de 3,9 % en février.

À la suite des rabais du mois précédent, les prix des vêtements pour hommes sont revenus à des niveaux plus normaux. Le plus petit nombre de ventes en cours et les rabais de moindre importance ont fait grimper les prix de 2,9 % en février.

Très peu de composantes de l'indice d'ensemble des prix à la consommation ont enregistré des baisses importantes entre janvier et février 2007. Le gaz naturel, dont les prix ont reculé de 2,9 %, est l'une de ces composantes. Les Canadiens ont bénéficié de prix plus bas ce mois-ci, en particulier ceux qui vivent en Alberta, qui ont payé 11,9 % de moins en février.

Données stockées dans CANSIM : tableaux 326-0001, 326-0002, 326-0009, 326-0012 et 326-0015 à 326-0018.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 2301.

Il est possible d'obtenir plus de renseignements concernant les concepts et l'utilisation de l'IPC en consultant Votre guide d'utilisation de l'indice des prix à la consommation (62-557-XIB, gratuit), qui est accessible à partir du module Publications de notre site Web.

Paraît à 7 h en ligne à partir du module Publications de notre site Web.

Le numéro de février 2007 de L'Indice des prix à la consommation, vol. 86, no 1 (62-001-XWB, gratuit), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web. Une version imprimée (62-001-XPB, 12 $ / 111 $) est également en vente. Une analyse plus détaillée de l'IPC est offerte dans cette publication.

L'Indice des prix à la consommation de mars sera diffusé le 19 avril.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec les Services à la clientèle au               613-951-9606        ou composez sans frais le               1-866-230-2248       ; télécopieur :               613-951-1539        (prices-prix@statcan.ca), Division des prix.

0 Réponse à “L'IPC à 2,0 % en février 2007”

Laisser un commentaire