Un hiver difficile pour les propriétaires

Publié le par Berthold Lévesque

Sujet(s): Divers,

Source: Journal Le Propriétaire

Un hiver difficile pour les propriétaires

Un hiver québécois presque sans précédent, alors qu'on a connu des records de précipitations de neige sur toutes les régions du Québec, particulièrement dans la grande région de Montréal. La neige a provoqué des effondrements de toitures, provoquant même la mort de personnes.

La Régie du bâtiment du Québec a émis des communiqués invitant les citoyens à beaucoup de prudence et de prévention avec les accumulations sur les toitures des immeubles. La RBQ a tenu à rappeler qu'à la suite des accumulations de neige importantes de cet hiver, que la glace et la neige accumulées peuvent provoquer l'affaissement des toitures et des balcons.

Elle a rappelé également que la neige et la glace en bordure des toits à versants peuvent aussi représenter un danger pour les personnes qui circulent près des bâtiments.

La Régie recommande fortement aux propriétaires de faire vérifier leurs toitures pour connaître le degré de risques provoqués par les accumulations de neige et de glace, et s'il y a urgence, voir à prendre les mesures pour que les lieux soient sécurisés rapidement.

Si les toitures doivent être déblayées, la Régie du bâtiment recommande aussi de faire affaire avec des entreprises qui ont les équipements sécuritaires pour exécuter de tels travaux. Plusieurs accidents sont déjà survenus avec des propriétaires qui ont entrepris d'exécuter les travaux eux-mêmes.

« Le déneigement d'une toiture comporte des risques pour la sécurité des personnes sur le toit ou aux alentours. La proximité d'installations électriques représente un risque supplémentaire. En outre, il est recommandé de laisser une mince couche de neige sur la toiture afin de maintenir la membrane d'étanchéité en bon état », a laissé savoir la Régie du bâtiment du Québec.

La RBQ tenait à rappeler cependant que les toits sont quand même construits de manière à pouvoir supporter les charges de neige de nos hivers québécois, mais il faut être très vigilant si les accumulations de neige dépassent les 70 cm.

Aussi, des signes précurseurs, il en existe, à savoir si des problèmes de toiture vont se produire avec un affaissement possible. C'est le cas s'il apparaît des fissures sur les murs extérieurs ou si les portes intérieures coïncent.

L'APQ s'unit également au message de la Régie du bâtiment en invitant les propriétaires de logements à être très vigilants, alors que ceux-ci sont responsables de la sécurité du public, et de leurs locataires.

0 Réponse à “Un hiver difficile pour les propriétaires”

Laisser un commentaire