Indice des prix à la consommation (Février 2012)

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Divers,

Source: Statistique Canada

Indice des prix à la consommation (Février 2012)

Entraînés à la hausse principalement par les prix plus élevés de l'énergie et des aliments, les prix à la consommation ont augmenté de 2,6 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, après avoir progressé de 2,5 % en janvier.

Variation sur 12 mois de l'IPC et de l'IPC sans les aliments et l'énergie

 Variation sur 12 mois de l'IPC et de l'IPC sans les aliments et l'énergie

Le coût de l'énergie a progressé de 7,2 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, entraîné à la hausse principalement par les prix plus élevés de l'essence (+8,9 %) et de l'électricité (+8,7 %). L'augmentation du coût de l'énergie observée en février fait suite à la hausse de 6,5 % affichée en janvier.

D'une année à l'autre, les prix des aliments ont augmenté de 4,1 % en février après avoir progressé de 4,2 % en janvier.

Sans les aliments et l'énergie, l'Indice des prix à la consommation (IPC) s'est accru de 1,7 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, les primes d'assurance de véhicules automobiles et les coûts de remplacement par le propriétaire ayant augmenté. Cette hausse a suivi celle de 1,6 % observée en janvier.


Variation sur 12 mois : hausse des prix dans sept des huit composantes principales

D'une année à l'autre, les prix ont augmenté dans sept des huit composantes principales en février. Les prix du transport et des aliments ont continué d'afficher les hausses les plus fortes.

Les prix du transport et des aliments continuent d'afficher les hausses les plus élevées

 Les prix du transport et des aliments continuent d'afficher les hausses les plus élevées

Les coûts du transport ont augmenté de 4,2 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, après avoir progressé de 3,7 % en janvier. Outre les prix de l'essence, les primes d'assurance de véhicules automobiles, les prix d'achat de véhicules automobiles et les prix du transport aérien se sont accrus.

D'une année à l'autre, les prix des aliments ont progressé de 4,1 % en février, entraînés à la hausse principalement par les prix plus élevés des aliments achetés en magasin. Les prix de la viande ont augmenté de 7,1 %, après avoir connu une hausse de 6,5 % en janvier. Les prix du pain ont progressé de 7,2 % en février, après avoir enregistré une augmentation de 9,9 % le mois précédent. Les consommateurs ont également payé plus cher les aliments achetés au restaurant au cours de la période de 12 mois se terminant en février.

Les coûts du logement ont augmenté de 1,9 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février. En plus de débourser davantage pour l'électricité, les consommateurs ont vu augmenter de 2,4 % les coûts de remplacement par le propriétaire. Les prix du gaz naturel ont continué à baisser.

Aperçu provincial

Les prix à la consommation ont augmenté dans chaque province au cours de la période de 12 mois se terminant en février. Le Québec, l'Ontario et les provinces de l'Atlantique ont connu des hausses de prix d'une année à l'autre égales ou supérieures à celle de l'IPC d'ensemble du Canada (+2,6 %), tandis que les provinces de l'Ouest ont enregistré des augmentations inférieures.

Le Québec affiche la hausse des prix la plus élevée

 Le Québec affiche la hausse des prix la plus élevée

Au Québec, les prix ont augmenté de 3,2 % d'une année à l'autre en février, après avoir progressé de 2,8 % en janvier. En février, le Québec a enregistré la plus forte hausse parmi les provinces. Les principaux facteurs ont été les augmentations des prix de l'essence (+13,4 %), des aliments achetés au restaurant et de la viande.

En Ontario, les prix ont augmenté de 2,9 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, après avoir progressé de 2,4 % en janvier. L'écart de 0,5 point de pourcentage entre ces taux de croissance d'une année à l'autre était principalement le résultat de la hausse des prix de l'électricité (+8,9 %) et de l'essence (+9,5 %). En février, l'augmentation d'une année à l'autre de l'indice des prix de l'électricité a été davantage attribuable à des baisses mensuelles des prix au début de l'année 2011 plutôt qu'aux hausses observées au cours des derniers mois. Les aliments achetés en magasin, les coûts de remplacement par le propriétaire et les primes d'assurance de véhicules automobiles ont également contribué à la hausse de l'IPC d'ensemble de l'Ontario en février.

En Alberta, les prix se sont accrus d'une année à l'autre de 1,9 % en février, après une hausse de 2,9 % en janvier. Les principaux facteurs ayant contribué à l'écart de 1,0 point de pourcentage entre les taux de croissance d'une année à l'autre ont été la baisse des prix du gaz naturel (-22,3 %), ainsi qu'un ralentissement de la croissance des prix de l'électricité.

Hausse de l'Indice des prix à la consommation mensuel désaisonnalisé

Sur une base mensuelle désaisonnalisée, les prix à la consommation ont augmenté de 0,1 % de janvier à février, après avoir progressé de 0,5 % de décembre à janvier. Les prix étaient en hausse dans toutes les composantes principales, sauf celle du logement.

Hausse de l'Indice des prix à la consommation mensuel désaisonnalisé

 Hausse de l'Indice des prix à la consommation mensuel désaisonnalisé

L'indice des prix du transport a progressé de 0,5 % en février, après avoir augmenté de 1,3 % le mois précédent. L'indice des prix du logement a fléchi de 0,2 %, après avoir enregistré une hausse de 0,2 % en janvier.

Indice de référence de la Banque du Canada

L'indice de référence de la Banque du Canada a augmenté de 2,3 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, après avoir progressé de 2,1 % en janvier. Des hausses de prix significatives ont été enregistrées pour l'électricité.

L'indice de référence mensuel désaisonnalisé a enregistré une hausse de 0,2 % en février, après avoir progressé de 0,3 % le mois précédent.

0 Réponse à “Indice des prix à la consommation (Février 2012)”

Laisser un commentaire