Perspectives du marché de l'habitation 2011-2012

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: SCHL

Perspectives du marché de l'habitation 2011-2012
Selon les dernières prévisions effectuées par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL),  La récente expansion économique, les conditions d’emprunt avantageuses et le bilan migratoire qui demeure soutenu et positif sont tous des facteurs qui viendront à nouveau favoriser la construction résidentielle en 2012.

« La détente du marché de la revente, modérera la demande de logements neufs. On s’attend donc à ce que 48 000 habitations soient mises en chantier en 2011 et 44 500 autres en 2012, » affirme Kevin Hughes, Économiste régional à la SCHL pour le Québec.

Durant la majeure partie de l’année 2010, la construction de maisons individuelles a été stimulée par l’amélioration de la conjoncture économique et financière, de même que par la diminution de l’offre de ce type de  logement sur le marché de la revente.
Cependant, la popularité croissante des logements collectifs et la tendance à la densification résidentielle refroidiront l’activité dans le segment des maisons individuelles. En conséquence, près de 17 000 maisons individuelles seront commencées en 2011, et 17 400, c’est-à-dire 3 % de plus, en 2012.

Après avoir fortement rebondi en 2010, le nombre de mises en chantier de logements collectifs retrouvera en 2011 et 2012 un rythme plus susceptible de se maintenir.
Néanmoins, leur nombre atteindra 31 100 cette année. Étant donné le niveau actuel de l’offre d’appartements en copropriété, il se commencera un moins grand nombre de logements collectifs en 2012, soit 27 100.

Les ventes MLS® diminueront cette année en regard de l’an dernier. Cependant, elles reprendront de la vigueur durant la dernière partie de 2011, à mesure que l’offre continuera d’augmenter. Résultat : près de 77 000 transactions seront conclues par l’entremise du MLS® en 2011 et plus de 79 000 le seront en 2012.
Associée au gonflement de l’offre, la relative stabilité de la demande de logements existants atténuera les pressions à la hausse qui s’exerceront sur les prix durant l’année qui vient. Le retour à un marché plus équilibré se traduira par un ralentissement de la progression des prix de revente en 2011 et 2012. Ainsi, le prix MLS® moyen devrait s’élever à 251 200 $ cette année.

0 Réponse à “Perspectives du marché de l'habitation 2011-2012 ”

Laisser un commentaire