Les délais à la Régie du Logement, un début

Publié le par Martin A. Messier

Sujet(s): Mot de l'éditeur

Les délais à la Régie du Logement, un début

Récemment, nous avons vu le gouvernement agir dans le dossier des délais à la Régie du Logement.

Les inconvénients tant pour les locataires que pour les propriétaires ont longtemps été décriés par les uns et les autres.

Bien qu'incomplet, le signal donné par le gouvernement en mettant en place une nouvelle structure est intéressant.

Les dossiers de non-paiement où le locataire est absent seront dirigés vers un greffier spécial, libérant ainsi le juge. L'intention est louable, voire efficace, mais selon ce que je peux comprendre il s'agit de ressources qui étaient déjà en place dont l'affectation se trouve modifiée.

Nous pouvons voir que la Régie du Logement utilise pleinement ses ressources et les moyens technologiques à sa disposition mais comme personne n'est magicien, les tâches qu'effectuaient ces mêmes personnes qui agiront comme greffiers spéciaux avant leur changement d'affectation seront probablement ajoutées à la liste de quelqu'un d'autre...

Nous pourrons voir comment la Régie du logement pourra gérer cette nouvelle dynamique sans créer un autre point d'étranglement.

Cette gestion en étant compliquée d'autant, il faudra voir si l'attribution de nouvelles ressources n'est pas plutôt la solution inévitable dans un contexte où les dossiers se compliquent et s'allongent en durée.

Nous suivrons de près la situation qui demeure préoccupante, mais force nous est d'admettre qu'à tout le moins le ministre lance le signal de son intention d'améliorer les choses. C'est un début...

1 Réponse à “Les délais à la Régie du Logement, un début”

Ouellet Lucien

le délait est trop long ça pas de sence ça fait preque un ans et demie que j'attend pour passer à la régie pour non paiement de loyer cèst rédicule ET ON EST PRIS AVEC ÇA

Laisser un commentaire