Devrais-je devenir courtier immobilier pour sauver des frais?

Publié le par Ghislain Larochelle

Devrais-je devenir courtier immobilier pour sauver des frais?

Lors de mes formations, plusieurs investisseurs immobiliers m’ont demandé s’ils devraient devenir courtier immobilier pour faire davantage de profit lors de leurs transactions.

Certes, plusieurs avantages mais aussi plusieurs inconvénients que je vais vous résumer dans cet article. À vous donc de prendre une décision.

Les avantages :

1. Vous avez accès aux logiciels que les courtiers immobiliers utilisent pour effectuer leurs recherches. Évidemment, ces logiciels sont plus performants que les sites disponibles au grand public. Ces logiciels permettent d’établir des comparaisons avec les immeubles vendus, ce que les sites grand public ne permettent pas.
2. Vous épargnez des frais de courtage lorsque vous vendez vos immeubles. Toutefois, selon la loi, vous n’avez droit à aucune rémunération lorsque vous êtes propriétaire et que vous vendez vous-même. Vous ne pouvez donc pas obtenir une rémunération de courtage pour vos immeubles. Vous ne sauvez rien lors de l’achat car c’est déjà le vendeur qui paie la commission.
3. Avec la formation suivie pour devenir courtier immobilier, vous aurez acquis beaucoup de connaissances en courtage immobilier.

Et maintenant voyons les inconvénients :

1. Vous devrez payer pour conserver votre licence valide. Dépendamment des frais de cotisation de votre agence, il peut vous en coûter en moyenne de 4 000 à 5 000$ et plus par année.
2. À partir de maintenant, vous devrez déclarer sur toutes vos promesses d’achat que vous êtes courtier immobilier, même si vous le faites avec le privé (vente sans courtier). Comme vous le savez, les vendeurs vendent souvent au privé pour éviter les courtiers immobiliers, mais maintenant vous serez tenu de le déclarer.
3. Dorénavant, il vous faudra porter très attention à vos publicités, et spécialement sur les sites internet de petites annonces classées; vous devrez déclarer que c’est vendu par un courtier.
4. Si auparavant, vous effectuiez du porte à porte pour vérifier si des immeubles seraient éventuellement à vendre, vous devrez déclarer que vous êtes courtier immobilier.
5. Le temps passé à faire visiter des acheteurs potentiels, il ne reste guère plus de temps pour la recherche d’immeubles. Dans certains cas, vous aurez à faire visiter l’immeuble jusqu’à 30 fois avant de pouvoir obtenir une promesse d’achat.
6. Vous devrez investir environ 570 heures pour suivre la formation, en plus des études à domicile, car depuis le 1er septembre 2013, il n’est plus possible de passer l’examen sans suivre cette formation. Les frais d’une formation sont de plus ou moins de 4 500$.
7. Des formations obligatoires sont aussi à prévoir chaque année pour parfaire vos connaissances.

Analysez donc bien vos besoins et vos objectifs pour les prochaines années afin d’évaluer si le métier de courtier immobilier est fait pour vous. Maintenant conscient des avantages et inconvénients, vous seul savez si cela vaut la chandelle.

Si votre désir à la base est d'apprendre à calculer la rentabilité des immeubles à revenus, comment trouver du financement ou comment faire un FLIP, il existe sur vidéos et en classe de telles formations sur divers sujets très spécifiques pour les investisseurs immobiliers.


La compagnie Immofacile.ca est spécialisée dans le coaching et la formation d’investisseurs débutants ou expérimentés qui désirent acquérir davantage de connaissances en immobilier. Inscrivez-vous à un bulletin bimensuel sur l’immobilier gratuitement en visitanthttp://www.immofacile.ca/infolettre-gratuite

0 Réponse à “Devrais-je devenir courtier immobilier pour sauver des frais?”

Laisser un commentaire