Vous faites des rénovations? Avez-vous demandé un permis?

Publié le par Service des communications

Sujet(s):

Vous faites des rénovations? Avez-vous demandé un permis?

Lors de travaux de rénovation, les municipalités octroient des permis.
Il faut se présenter au comptoir de la Ville avec les plans s'il y en a, expliquer son projet, donner le nom des entrepreneurs, payer un montant en fonction du coût des travaux et vous ressortirez avec un permis à afficher dans votre lieu de rénovation.

Par manque de temps, il se peut que vous décidiez de ne pas demander de permis.

Le fait de ne pas demander de permis peut avoir de lourdes conséquences :
- arrêt du chantier
- plans à fournir
- amendes

Et souvent un inspecteur va arriver un beau matin sur le chantier sans prévenir.
La principale raison de cette visite inattendue est la dénonciation mais également une plainte.

Dans certains cas c'est même votre locataire qui a porté plainte : il trouvait que les travaux étaient trop longs, il perd la jouissance paisible, il y a trop de bruit, de poussière,...
Et ce même locataire vous poursuit en diminution de loyer pour trouble de jouissance.

Prendre une chance n'est malheureusement pas une option quand on est propriétaire de logements locatifs :
Une suspension des travaux signifie retard dans l'exécution de ceux-ci et perte de jouissance des lieux rallongée pour vos locataires.

Et surtout n'oubliez de discuter avec vos locataires des travaux majeurs effectués et de faire parvenir les avis prévus par la loi dans les délais requis. En les avertissant, ils seront plus compréhensifs et vous éviterez bien des conflits!

0 Réponse à “Vous faites des rénovations? Avez-vous demandé un permis?”

Laisser un commentaire