Les logements neufs ont coûté nettement plus cher en juillet

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Divers,

Source: Statistiques Canada

Les logements neufs ont coûté nettement plus cher en juillet

Les logements neufs ont coûté nettement plus cher en juillet, l'Alberta ayant continué de gonfler les chiffres nationaux. L'Indice des prix des logements neufs a progressé de 1,1 % par rapport au mois précédent pour atteindre 143,5 (1997=100), prolongeant ainsi la tendance de croissances mensuelles consécutives d'au moins 1 %. Comparativement à l'an dernier, le prix de vente des entrepreneurs a crû de 10,8 %.

Les prix ont augmenté dans 17 des 21 régions métropolitaines visées par l'enquête. Calgary a encore une fois ouvert la voie, enregistrant une hausse mensuelle de 4,6 %, suivie de St. John's (+2,9 %), d'Edmonton (+1,9 %), de Hamilton (+1,6 %), de Regina (+1,2 %) et de Saskatoon (+1,0 %). La majorité des augmentations provient de la hausse du prix des matériaux de construction et des coûts de main-d'oeuvre, conjuguée à la vigueur du marché. Calgary et Edmonton connaissent toujours une forte demande et des pénuries de terrains, ainsi que des délais de construction prolongés, lesquels ont aussi contribué aux augmentations.

On a observé d'autres progressions notables à Ottawa–Gatineau (+0,8 %), à London (+0,8 %), à Windsor (+0,7 %) et à Winnipeg (+0,6 %), où les prix des matériaux de construction et les coûts de main-d'oeuvre ont contribué aux hausses. Il y a aussi eu des croissances mensuelles à Halifax, à Charlottetown, à Saint John, Fredericton et Moncton, à Toronto et Oshawa, à St. Catharines–Niagara, dans le Greater Sudbury/Grand Sudbury et Thunder Bay, ainsi qu'à Vancouver. Les prix des terrains ont crû dans 15 des 17 régions métropolitaines ayant connu une augmentation.

Deux régions métropolitaines n'ont pas affiché de variation mensuelle, tandis que Kitchener (-0,1 %) et Victoria (-0,6 %) ont enregistré des baisses imputables aux prix concurrentiels.

Comme cela a été le cas pour les huit derniers mois, Calgary (+56,0 %) a affiché la croissance sur 12 mois la plus prononcée au chapitre des maisons neuves. Edmonton venait ensuite (+29,7 %), suivie de Winnipeg (+9,7 %), de Saskatoon (+9,5 %) et de Regina (+9,3 %).

Données stockées dans CANSIM : tableau 327-0005.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 2310.

Le numéro du deuxième trimestre 2006 de Statistiques des prix des immobilisations (62-007-XIF, gratuit) paraîtra en octobre.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec le Service à la clientèle au 613-951-9606 (prices-prix@statcan.ca), télécopieur : 613-951-1539, ou avec Randy Sterns au 613-951-8183, (randy.sterns@statcan.ca), Division des prix.

Indice des prix des logements neufs

(1997=100)

  Juillet 2006 Juillet 2005 à juillet 2006 Juin à juillet 2006
    var. en %
Canada 143,5 10,8 1,1
Maisons seulement 153,3 11,6 0,9
Terrains seulement 124,2 8,9 1,4
St. John's 131,8 5,2 2,9
Halifax 130,7 6,7 0,4
Charlottetown 117,5 2,9 0,5
Saint John, Fredericton et Moncton 113,2 3,7 0,5
Québec 142,5 6,5 0,0
Montréal 147,8 4,5 0,0
Ottawa–Gatineau 159,5 2,8 0,8
Toronto et Oshawa 137,8 3,6 0,4
Hamilton 143,4 6,0 1,6
St. Catharines–Niagara 144,8 5,3 0,2
Kitchener 137,1 4,3 -0,1
London 131,9 3,9 0,8
Windsor 106,0 0,2 0,7
Greater Sudbury/Grand Sudbury et Thunder Bay 101,3 0,8 0,2
Winnipeg 145,3 9,7 0,6
Regina 155,8 9,3 1,2
Saskatoon 138,1 9,5 1,0
Calgary 226,5 56,0 4,6
Edmonton 178,7 29,7 1,9
Vancouver 112,0 5,4 0,5
Victoria 117,4 3,9 -0,6
Nota:  Il est possible de consulter en ligne les subdivisions de recensement qui font partie des régions métropolitaines.

0 Réponse à “Les logements neufs ont coûté nettement plus cher en juillet”

Laisser un commentaire