Faire de votre immeuble un lieu sûr

Publié le par Ghislain Larochelle ing. MBA Coach et formateur pour immofacile.ca

Sujet(s): Divers

Faire de votre immeuble un lieu sûr

Lorsqu’il est question de sécurité dans leurs immeubles, plusieurs propriétaires posent le résonnement suivant : « Je suis assuré, donc tout se passera bien. »

Il s’agit certainement d’un bon début. Toutefois, en tant que propriétaire, vous pouvez pousser la démarche un peu plus loin. Dites-vous que la tranquillité d’esprit et la sécurité font également partie de l’offre de service que vous proposez à vos locataires. S’ils se sentent en sécurité, vous maximiserez vos chances de conserver de bons locataires.

Protégez votre immeuble des voleurs
Pas une semaine ne passe sans qu’on entende parler aux informations d’intrusion à domicile et de vol par effraction. Gardez en tête que vos locataires ne se sentiront pas en sécurité s’ils apprennent qu’un vol a eu lieu dans votre immeuble.

Pour que tous puissent dormir sur leurs deux oreilles, voici une série de mesures préventives afin de repousser les voleurs.

1- Ne laissez pas à vue les objets de valeur. Vous avez une souffleuse ? Une tondeuse ? Rangez-les dans un endroit sécurisé.
2- Les halls d’entrée de vos immeubles sont-ils déverrouillés en permanence ? Ne faites pas cette erreur et verrouillez les accès principaux.
3- Sensibilisez vos locataires au sujet des fenêtres laissées ouvertes, puisqu’il est facile d’ouvrir une fenêtre de l’extérieur. Beaucoup de voleurs savent comment s’y prendre, qu’il s’agisse de fenêtres coulissantes ou de fenêtres à manivelle.
4- Portez une attention particulière aux ouvertures situées au rez-de-chaussée de votre immeuble. Celles-ci sont les plus vulnérables. Au besoin, vous pouvez revoir leur solidité, par exemple en installant des cadres de porte en métal.
5- Plutôt que de laisser les mêmes lumières extérieures toujours allumées, vous pouvez installer des phares à minuterie pour qu’elles s’allument uniquement à certains moments. Mieux encore, vous pouvez utiliser des phares équipés de détecteurs de mouvement. Celles-ci ne s’allumeront qu’avec la présence d’un individu.
6- Rien ne vous empêche d’installer des caméras de sécurité à l’extérieur ainsi que dans les aires communes. Cela peut avoir un effet assez dissuasif sur tout voleur potentiel, puisque la plupart des voleurs ne veulent pas risquer d’être reconnus. D’autant plus que la présence de caméras pourrait même faire baisser le montant de votre prime d’assurance.
7- Vous pouvez installer un système d’alarme à détecteur de mouvement relié à une centrale de surveillance, surtout si vous êtes propriétaire d’un immeuble à vocation commercial. Ce genre de système détecte tout mouvement anormal : l’ouverture de portes, des fenêtres, ainsi que les bris de vitre. De plus, l’effet de surprise de l’alarme est très dissuasif.
8- Avisez les voleurs de la présence d’un système de sécurité. Là aussi, l’effet dissuasif repoussera plus d’un malfaiteur.

Parlez d’assurance avec vos locataires
Même si votre immeuble est assuré, vos locataires le sont-ils ? La question est pertinente, puisqu’en cas de vol ou de désastre, votre assurance ne les couvrira pas automatiquement.

Selon un récent sondage mené auprès de 3076 Québécois pour le compte du Bureau d’assurance du Canada, 37 % des locataires de la province n’avaient pas souscrit d’assurance habitation.

De plus, une importante proportion de ces locataires, surtout chez les 65 ans et plus, croient que l’assurance de leur propriétaire les indemnisera en cas de pépin majeur, par exemple en cas de vol, d’inondation, de dégât d’eau ou de feu. Aussi, moins de 50 % des locataires du Québec sont au fait qu’il sera de leur responsabilité de réparer ou de rembourser les biens endommagés en cas d’incendie ou d’inondation dans leur appartement.

En plus de tout perdre et de ne plus avoir de toit au-dessus de leur tête, les locataires tenus responsables d’un sinistre pourraient être poursuivis par les locataires affectés ou encore par le propriétaire. D’où l’importance qu’ils soient assurés. D’autant plus que le coût d’assurance habitation n’est généralement pas très élevé : selon l’étude du BAC, 70 % des locataires assurés ne déboursent pas plus de 22 $ par mois pour leur assurance.

Personnellement, je fais un gros travail de sensibilisation auprès de mes locataires résidentiels. Pour ce qui est des immeubles commerciaux, j’ajoute une clause au bail comme quoi l’assurance est obligatoire. On n’est jamais trop prudent!

Immofacile.ca est spécialisée dans le coaching et la formation d’investisseurs ou de courtiers immobiliers débutants ou expérimentés qui désirent acquérir davantage de connaissances sur l’immobilier. Inscrivez-vous à un bulletin bimensuel sur l’immobilier gratuitement en visitant http://www.immofacile.ca/infolettre-gratuite

0 Réponse à “Faire de votre immeuble un lieu sûr”

Laisser un commentaire