Se réjouir de ne plus voir de taux négatif : Un constat qu'il faut que la méthode de fixation de loyer doit changer!

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Divers

Se réjouir de ne plus voir de taux négatif : Un constat qu'il faut que la méthode de fixation de loyer doit changer!

L'année 2021 est plus qu'à moitié passé, et on peut voir la tendance des taux d'augmentation 2022.
Le seul constat que les propriétaires peuvent voir d'un bon œil est qu'aucun taux n'est négatif.

Mais est ce suffisant pour les propriétaires? Est ce normal de devoir se contenter de cela?
La réponse est NON.

Oui il faut prendre en compte que c'est le reflet sur 6 mois de l'année et que cela peut changer de tout au tout, et ce serait d'ailleurs une bonne nouvelle pour les propriétaires locatifs.

  Taux Régie 2022 (Estimé sur 6 mois) Taux 2021 (Réel)
Électricité 0,6% -0,3%
Gaz 1,6% -11,3%
Mazout 11,0% -21,6%
Entretien 1,1% 1,4%
Services 2,0% 1,9%
Gestion 1,9% 1,2%
Revenu net annuel 1,0% 0,6%
Réparations et travaux majeurs relatifs à tout l'immeuble 1,9% 2,3%



1.9% pour les travaux majeurs!
Ce taux pour les travaux majeurs de 1.9% n'est pas un taux acceptable pour aucun propriétaire.
Depuis plus de 10 ans , ce taux ne fait que réduire et là on est même en dessous des 2%.
Comment penser investir, rénover ou même rendre nos immeubles plus "verts" si ce la prend plus de pour un retour sur investissement.

il nous faut innover et rectifier une situation qui n'a plus aucun sens.

Taux augmentation
2021 : 2.3%
2020 : 3.1%
2019 : 2,7%
2018 : 2,4%
2017 : 2,4%
2016 : 2,5%
2015 : 2,9%
2014 : 2,6%
2013 : 2,6%
2012 : 2,9%
2011 : 3%

Aide à la personne et hausse de loyer

Les propriétaires n'ont pas le choix d'augmenter leur loyer afin de maintenir les services. Ils doivent eux aussi assumer les hausses de prix des assurances, des travaux, ...

Mais ces entretiens ont un coût et ce n'est pas le rôle des propriétaires de subventionner les locataires à faible revenus afin de les supporter : c'est le rôle des Gouvernements.

Lors de l'annonce du budget 2021-2022 de M. Éric Girard en mars 2021, l'Association des Propriétaires du Québec (APQ) s'était réjouit de voir le nombre de suppléments au loyer être augmenté afin de permettre à de nombreux locataires de rester dans le marché locatif privé tout en respectant leur capacité de payer un loyer.
Toutefois, l'APQ aurait souhaité que les 250 millions pour la livraison des 5000 logements subventionnés soient également dirigés vers l'aide directe à la personne et non à la construction de nouvelles unités au coût de construction et de maintenance importants.

0 Réponse à “Se réjouir de ne plus voir de taux négatif : Un constat qu'il faut que la méthode de fixation de loyer doit changer!”

Laisser un commentaire