Connaître les tendances pour comprendre le marché en 2020

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Immobilier

Connaître les tendances pour comprendre le marché en 2020

En ce début d’année, il est important de revenir sur les grandes tendances du marché de l’habitation en 2019 pour voir à quoi l’année 2020 pourrait ressembler.

Voici les 5 grandes leçons de 2019 et les perspectives du marché de l’habitation pour 2020, pour vous préparer à bien aider les acheteurs d’habitations dans la prochaine année. 

1. Reprise attendue de l’activité sur le marché de l’habitation en 2020

Selon le dernier rapport Perspectives du marché de l’habitation de la SCHL, la croissance des ventes, des mises en chantier et des prix a ralenti en 2018 et en 2019, après avoir été forte en 2017. Nous prévoyons une reprise de l’activité en 2020 en raison de la conjoncture économique et démographique globale et de la croissance des revenus.

La reprise du marché se manifestera de trois façons :

  • Les ventes de logements commenceront à se redresser en 2020, ce qui effacera les baisses récentes.
  • La croissance des prix redeviendra positive en 2020, ce qui fera monter le prix moyen au-dessus de son niveau de 2017.
  • Les mises en chantier d’habitations se stabiliseront en 2020.

2. Rénovation et refinancement dans un contexte de faibles taux d’intérêt

Selon l’Enquête 2019 auprès des emprunteurs hypothécaires de la SCHL, de nombreux acheteurs prévoient de rénover leur habitation dans un proche avenir. Plus de 6 acheteurs sur 10 (63 %) prévoient de rénover d’ici 5 ans.

De nombreux Canadiens refinancent leur habitation en vue de la rénover. En 2019, 61 % des emprunteurs ayant obtenu un prêt de refinancement rénovaient leur habitation, contre seulement 23 % en 2018. La rénovation est la deuxième raison pour laquelle les propriétaires demandent un prêt de refinancement.

Cette information est très pertinente, puisque les taux hypothécaires devraient demeurer bas et qu'un nombre grandissant d’acheteurs font le pari que les taux d’intérêt n’augmenteront pas de sitôt.

Gardez cela à l’esprit lorsque vous servez des clients qui souhaitent rénover leur logement. 

3. Acheteurs concentrés sur le prix et l’abordabilité

Alors que s’amorce 2020 et que nous prévoyons une augmentation des ventes de logements, il est important que vous sachiez ce que les acheteurs recherchent. Si la tendance se maintient, les acheteurs d’habitations en 2020 accorderont la priorité aux prix et à l’abordabilité plutôt qu’à d’autres facteurs.

Nous avons demandé aux Canadiens de nous dévoiler leurs « souhaits » et leurs « besoins » en ce qui concerne l’achat d’un logement. Voici les trois critères qui leur paraissent incontournables :

  • Prix/abordabilité
  • Nombre de pièces
  • Proximité du transport en commun

Le besoin d’avoir un logement neuf figurait au bas de la liste des acheteurs en 2019. Le besoin d’avoir une habitation « clés en main » a lui aussi beaucoup diminué par rapport aux années précédentes.

4. Habitudes des consommateurs en 2020

Le pourcentage d’acheteurs ayant payé le montant maximal qu’ils pouvaient se permettre a beaucoup baissé en 2019. Il est passé de 78 % en 2018 à 60 % en 2019.

Soixante et un pour cent des acheteurs de logements touchés par les nouvelles règles hypothécaires (la « simulation de crise ») ont réagi en achetant une habitation plus petite ou moins chère, comparativement à 47 % en 2018.

En 2020, préparez-vous à voir un marché où de plus en plus de Canadiens voudront profiter au maximum de chaque dollar et seront prêts à changer leur comportement financier pour pouvoir se payer un logement.

5. Augmentation des ventes de logements et du besoin de bons conseils

L’une des grandes tendances observées en 2019 est l’incertitude évidente des personnes envisageant l’achat d’une propriété résidentielle. En effet, 42 % des acheteurs ont ressenti de l’inquiétude ou de l’incertitude face à l’achat d’un logement en 2019, ce qui représente un bond par rapport au taux de 37 % mesuré en 2018.

De plus, la perception des acheteurs quant à la valeur de faire affaire avec un courtier immobilier s’est considérablement améliorée l'an dernier : les services d’un courtier étaient importants pour 35 % des acheteurs en 2019, contre 28 % en 2018.

Si cette tendance se maintient en 2020, l’importance des conseillers en prêts hypothécaires et des courtiers immobiliers sera encore plus grande, surtout dans un contexte où les ventes et les prix augmentent.

0 Réponse à “Connaître les tendances pour comprendre le marché en 2020”

Laisser un commentaire