Non les propriétaires de logements sont honnêtes

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Divers

Non les propriétaires de logements sont honnêtes

Lors d'une entrevue donnée au Journal La Presse sur un immeuble abritant des maisons de chambres, M. Robert Beaudry a déclaré :
« Cette situation est un bon exemple de l’ampleur de la crise du logement dans laquelle nous sommes plongés, la marchandisation de l’hébergement est un véritable problème et les propriétaires sont de plus en plus astucieux pour contourner les réglementations, mais nous travaillons fort pour les devancer ».

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) s'insurge des propose tenus. La majorité des propriétaires de logements sont des petits propriétaires honnêtes qui prennent à cœur leur rôle de fournir un toit à plus de 1 300 000 locataires.

On voit dans les médias des propriétaires moins scrupuleux, mais il est faux et préjudiciable de généraliser la situation.
Cette attitude a comme conséquence de donner une mauvaise image aux propriétaires de logements.

Rappelons que selon le dernier rapport disponible de la Régie du logement, Rapport annuel 2019-2020, très peu de dossiers en lien avec des travaux majeurs sont déposés autant par les locateurs que les locataires :

  Causes civiles 2017-2018 2018-2019 2019-2020
Causes introduites par les propriétaires Travaux majeurs 30 33 165
Causes introduites par les locataires Travaux majeurs (opportunité et conditions) 53 53 67



La Ville de Montréal devrait plutôt orienter ses actions vers un soutien égal des propriétaires de logements versus le soutien qu'elle accord aux locataires montréalais.

Le marché locatif connaît des problèmes depuis de nombreuses années et certains facteurs devraient être pris en considération afin d'enfin établir une nouvelle politique de l'habitation locative :
- le nombre insuffisant de logements sur le marché locatif;
- l'absence d'entente fédérale provinciale en matière de logement qui prive le Québec d'investissements de 1,5 milliards de dollars;
- l'impact de l'hébergement touristique de courte durée de type « Airbnb »;
- l'impact des investisseurs étrangers, notamment sur le marché de l'habitation à Montréal;
- l'impact des évictions pour cause de rénovations.

L'Association des Propriétaires du Québec est toujours disponible pour débattre des besoins nécessaires et urgents à apporter aux propriétaires immobiliers.





https://www.lapresse.ca/actualites/2021-07-06/une-maison-de-chambres-conserve-sa-vocation-des-residants-evitent-l-eviction.php

0 Réponse à “Non les propriétaires de logements sont honnêtes”

Laisser un commentaire