Fumée et Cannabis : plus de consommation pendant le confinement

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Divers

Selon une étude publiée par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la consommation de cigarette et cannabis a augmenté pendant le confinement.
''Le tiers (32%) des consommateurs de cannabis questionnés par les chercheurs de l’INSPQ durant la période du 16 au 28 avril ont signalé que leur consommation avait augmenté «dans la dernière semaine». Également, 38% des fumeurs ont déclaré que leur consommation de cigarettes avait augmenté au cours du dernier mois comparativement à avant la pandémie.
Selon Statistique Canada, un peu plus de 1,2 million de Québécois fument la cigarette tous les jours ou à l’occasion.''

Les plaintes de voisinage ont augmenté auprès des propriétaires de logements pendant la pandémie. Même si le bruit reste la plainte la plus important, le désagrément causé pat la fumée reste un motif de plainte récurrent.

Contrairement à un parc, les locataires ne peuvent se déplacer pour ne pas sentir les odeurs de fumée, la fumée de cannabis se propage à travers les murs.

Plusieurs propriétaires se prémunissent de ces problèmes en interdisant, dès la location, la fumée dans ses logements. Également le règlement d'immeuble APQ interdit de fumer dans le logement que ce soit de la cigarette ou du cannabis.

''25. FUMÉE
Il est strictement interdit de fumer des produits contenant du tabac ou du cannabis, ou toute autre substance y étant assimilée, par tout dispositif causant de la fumée (y incluant notamment la cigarette électronique, « shisha », pipe, etc.), à l'intérieur du logement, sur les balcons, dans les aires communes et sur le terrain de l'immeuble.''

Si le locataire ne respecte pas par exemple l'interdiction de fumer du cannabis, vous pouvez en tant que membre APQ avoir accès au modèle de lettre disponible "Odeurs de cannabis".

Dans tous les cas, il faut traiter chaque plainte reçu dans un délai raisonnable. La perte de jouissance paisible peut vous coûter cher en diminution de loyer par exemple.

N'hésitez pas à contacter le service juridique.

0 Réponse à “Fumée et Cannabis : plus de consommation pendant le confinement”

Laisser un commentaire