Sujet: Immobilier

La tendance des mises en chantier d'habitations était à la hausse au Canada en avril

Publié le par Service des communications

La tendance des mises en chantier d'habitations était à la hausse au Canada en avril -

La tendance des mises en chantier d'habitations était à la hausse au Canada en avril

La tendance des mises en chantier d'habitations se chiffrait à 257 846 en avril, comparativement à 253 226 le mois précédent, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d'habitations.

Les ventes résidentielles baissent en avril alors que les taux hypothécaires grimpent

Publié le par Service des communications

Les ventes résidentielles baissent en avril alors que les taux hypothécaires grimpent -

Les ventes résidentielles baissent en avril alors que les taux hypothécaires grimpent

Faits saillants
  • En avril, les ventes résidentielles nationales ont chuté de 12,6 % d'un mois à l'autre.
  • Les ventes réelles (non désaisonnalisées) ont diminué de 25,7 % par rapport au record mensuel enregistré en 2021.
  • Le nombre de nouvelles inscriptions a baissé de 2,2 % d'un mois à l'autre.
  • L'Indice des prix des propriétés MLS® (IPP MLS®) a reculé de 0,6 % d'un mois à l'autre, mais a tout de même affiché une hausse de 23,8 % d'une année à l'autre.
  • En avril, le prix moyen réel (non désaisonnalisé) des propriétés vendues au pays a augmenté de 7,4 % d'une année à l'autre.

SCHL : Perspectives du marché de l'habitation

Publié le par Service des communications

SCHL : Perspectives du marché de l'habitation -

SCHL : Perspectives du marché de l'habitation

Faits saillants de la publication de 2022

  • Selon nos prévisions, la croissance des prix, les ventes et les mises en chantier d’habitations diminueront par rapport à leurs sommets récents mais demeureront élevées en 2022. La forte croissance du produit intérieur brut, la hausse de l’emploi et le solde migratoire soutiendront la demande.
  • En 2023 et 2024, la croissance des prix ralentira, mais les ventes et les mises en chantier demeureront supérieures aux moyennes à long terme. L’abordabilité des logements pour propriétaires-occupants diminuera en raison de la hausse des taux hypothécaires et de la croissance des prix qui devrait dépasser la croissance des revenus. L’abordabilité des logements locatifs devrait également diminuer, en raison de l’augmentation de la demande et de la faiblesse des stocks sur le marché locatif.

Ralentissement des ventes résidentielles et des nouvelles inscriptions en mars, après la forte hausse de février

Publié le par Service des communications

Ralentissement des ventes résidentielles et des nouvelles inscriptions en mars, après la forte hausse de février -

Ralentissement des ventes résidentielles et des nouvelles inscriptions en mars, après la forte hausse de février

Faits saillants
  • En mars, les ventes résidentielles nationales ont baissé de 5,4 % d'un mois à l'autre.
  • Les ventes réelles (non désaisonnalisées) ont diminué de 16,3% par rapport au record sans précédent enregistré en mars 2021.
  • Le nombre de nouvelles inscriptions a baissé de 5,5 % d'un mois à l'autre.
  • L'Indice des prix des propriétés MLS® (IPP MLS®) a connu une hausse de 1 % d'un mois à l'autre et de 27,1 % d'une année à l'autre.
  • En mars, le prix moyen réel (non désaisonnalisé) des propriétés vendues au pays a augmenté de 11,2 % d'une année à l'autre.

Faits saillants – mars 2022 La baisse du marché immobilier s’est poursuivie en mars, mais celui-ci demeure toujours très actif

Publié le par Service des communications

Faits saillants – mars 2022 La baisse du marché immobilier s’est poursuivie en mars, mais celui-ci demeure toujours très actif -

Faits saillants – mars 2022 La baisse du marché immobilier s’est poursuivie en mars, mais celui-ci demeure toujours très actif

Pour l’ensemble du Québec :

  • Le nombre de ventes enregistrées en mars 2022 a diminué de 19,7 % par rapport à mars 2021;
  • Les transferts de propriété se sont élevés à 21 075, ce qui représente une baisse de 15,2 %;
  • Le nombre d’hypothèques est également en baisse de 9,2 %;
  • L’indice de difficultés financières a reculé de 1,4 %.